Rencontre avec le beau Armie Hammer, Lone Ranger

Sympa, sexy, drôle et talentueux, l'acteur Armie Hammer a tout pour plaire. Le JournaldesFemmes.com a eu la chance de le rencontrer à l'occasion de la sortie du film "Lone Ranger", en salles le 7 août.

Armie Hammer Lone Ranger

On ne le connait pas encore très bien mais son dynamisme et son sourire ravageur risquent de faire chavirer le cœur des frenchies.
En pleine promo du film conduit par le producteur Jerry Bruckheimer et le réalisateur Gore Verbinski, Armie Hammer entre pour notre plus grand plaisir, dans la cour des grands. Par la grande porte, s'il vous plaît, il intègre cette superproduction au premier rôle, soutenu par l'illustre Johnny Depp. Le duo passe et casse la baraque dans ce western à l'américaine rythmé et à l'humour bien trempé.
Armand Douglas Hammer, de son vrai nom, illumine la pièce dès notre timide entrée. En vrai gentleman, il se lève de son siège et de son 1 mètre 98, se précipite pour nous serrer la main. "Comment allons-nous ? Très bien, merci, surtout depuis quelques secondes". On l'a connu "jumeaux" dans The Social Network (Cameron Winklevoss / Tyler Winklevoss), dealer-charmeur dans Desperate Housewives (Barrett), ou encore arnacoeur dans Gossip Girl (Gabriel Edwards). On aurait pu le croiser dans l'adaptation de Fifty Shades of Grey, mais il a décliné le rôle : "Sérieux, c'est juste du porno pour mamans. Je ne vais pas m'asseoir sur une machine à laver en mode essorage et lire quelque chose à propos d'un bâillon dans la bouche de quelqu'un. C'est pas pour moi", vient-il de déclarer dans Playboy.
En attendant, il est là, devant nous. Son arrière grand-père a beau être le milliardaire philanthrope Armand Hammer, lui ne fait pas figure de "fils de". Lorsqu'on lui demande comment il est arrivé là, l'enfant terrible nous répond qu'il a tanné ses parents pour pouvoir quitter les cours afin de devenir acteur. Sûr de sa voie, il a persévéré pour justifier son choix. Une stratégie qui s'est révélée payante. D'ailleurs, à force de fouler les plateaux de tournage, le beau Yankee a croisé son âme-sœur à qui il a passé la bague au doigt. Et oui mesdames, à 26 ans, il est marié et fière de l'être. Histoire de tourner le couteau dans la plaie, il ajoute même que le mariage, lui, il "adore" ! Tellement qu'il "ne peut plus s'imaginer ne plus être marié". Il fallait s'en douter : pour notre tour, on repassera. Mais comme elle est sympa, elle le partage au moins à l'écran.
Mais Armie Hammer n'est pas qu'une belle gueule, non. Très agréable souriant et même parfois moqueur tout au long de notre entrevue, on est bluffé par son intelligence modeste et sa simplicité rafraîchissante.
Lorsqu'on lui quémande quelques mots en français pour évaluer son accent décontracté, il nous répond que "ce serait indécent ". Pas de chance, la scène suivante a été coupée au montage. Un indice : ça commence par "voulez-vous ..."