Patrice Leconte

Biographie

Date de naissance 12/11/1947
Lieu de naissance Paris
Pays France
Signe astrologique Scorpion
En couple avec Agnès Béraud
Amis Christian Clavier, Jean Rochefort

Patrice Leconte, "Les Bronzés" pour la vie !

Qui ne connaît pas le succès populaire "Les Bronzés" ? Heureux réalisateur de la trilogie, Patrice Leconte s'essaie à plusieurs longs métrages avant de commettre ce grand classique de la comédie française, puis d'obtenir un César pour un film historique !

Auteur de BD

C'est à Tours, où il grandit avec ses trois frères et soeur, que Patrice Leconte se passionne pour la réalisation. Chaque année, il suit ardemment le Festival de court-métrage organisé dans cette ville. Réalisateur, scénariste et metteur en scène, Patrice Leconte, né en 1947, tente sa chance à Paris, à l'âge de 20 ans. Après les cours Littré et l'Institut des hautes études cinématographiques, dont il garde de piètres souvenirs, il commence une carrière d'auteur de bande dessinée en contribuant au magazine "Pilote", de 1970 à 1974.

"Les Bronzés", dernière chance de réussite

Ses premiers longs métrages ne laissent pas de traces. Même "Les vécés étaient fermés de l'intérieur", en 1975, avec pour têtes d'affiche Coluche et Jean Rochefort, est décevant ! Patrice Leconte se tourne alors vers la réalisation publicitaire. Un dernier projet cinématographique lui est confié : l'adaptation de la pièce "Amour, coquillages et crustacés". Cela devient au cinéma "Les Bronzés", puis "Les Bronzés font du ski" en 1979, deux grands classiques populaires rediffusés chaque année à la télévision. Fort de ce triomphe, il continue dans la comédie avec "Viens chez moi, j'habite chez une copine", "Ma femme s'appelle reviens"... Ses acteurs fétiches restent ceux de la Troupe du Splendid (Michel Blanc, Christian Clavier...), Gérard Lanvin ou encore Coluche.

Un César pour un film historique

Avec "Tandem", "Monsieur Hire" et "Le Mari de la coiffeuse", Patrice Leconte s'essaie à des réalisations plus noires, avec des personnages plus complexes. Après quelques échecs, il revient avec "Ridicule" (1996), un film en costumes pour lequel il remporte le César du meilleur réalisateur et celui du meilleur film. Un comble pour ce chantre de la comédie populaire ! En 2005, il signe à nouveau avec Le Splendid pour "Les Bronzés 3 : Amis pour la vie", un succès au box-office avec 11 millions d'entrées même s'il remporte le Gérard du plus mauvais film. En 2012, il s'essaie à l'animation avec "Le Magasin des suicides", sans grand succès. Deux ans plus tard, il tombe dans le film romantique avec "Une promesse".

Relève assurée

Marié à Agnès Béraud, critique des "Cahiers du Cinéma", où il a un temps travaillé à ses débuts, Patrice Leconte a deux filles, Marie et Alice. En 2004, sa fille Marie donne naissance à Lucie. Atteinte d'une malformation cardiaque, elle doit se faire opérer rapidement. Heureusement, tout va bien pour elle. Elle est même prête à devenir actrice !