Marlon Brando

Biographie

Date de naissance 03/04/1924
Lieu de naissance Omaha
Pays États-Unis
Signe astrologique Bélier
Amis Marilyn Monroe, James Dean, Elizabeth Taylor, Michael Jackson

Marlon Brando, animal mythique

Légende, star, sex-symbol : les termes qui définissent Marlon Brando sont à la mesure de son extraordinaire parcours et de son caractère hors du commun. Coup de projecteur sur un acteur américain qui a marqué la planète.

Marlon Brando superstar

Marlon Brando est le fils de deux écorchés vifs. Sa mère Dorothy Pennebaker et son père, qui s'appelle également Marlon Brando, partagent un goût prononcé pour l'alcool et la vie de bohème. Adolescent, Marlon Brando a des résultats scolaires médiocres. Il envisage une carrière dans l'armée. Mais une blessure au genou lors d'un match de foot décide de son destin. Marlon Brando quitte son Nebraska natal pour rejoindre ses deux soeurs Frances et Jocelyne à New York en 1943. Il s'initie aux méthodes théâtrales d'improvisation. En 1944, il est sur scène à Broadway avec la pièce "I remember Mama". En 1951, le réalisateur Elia Kazan l'engage pour jouer dans la pièce "Un tramway nommé désir". C'est la consécration. En 1952, il enchaîne avec "Viva Zapata !" et remporte le prix d'interprétation à Cannes. Gueule d'ange et perfecto sexy, il devient définitivement l'égérie des rebelles rock'n'roll pour son rôle dans "L'équipée sauvage".

Le chant des alizés

À compter des années 1960, le vent tourne. Marlon Brando est querelleur sur les tournages qui prennent du retard. C'est le cas du film "Les révoltés du Bounty". Dans le cadre paradisiaque de l'île de Tahiti, Marlon Brando tombe amoureux de sa partenaire polynésienne Tarita Teriipaia. Il achète l'atoll de Tetiaroa et s'engage dans un troisième mariage, après ses unions avec Anna Kashfi et Movita Castaneda. S'il est impossible de compter le nombre de conquêtes féminines et masculines de l'acteur qui revendique sa bisexualité, il est aussi difficile de connaître le nombre exact de ses enfants. Ils seront finalement quatorze à être reconnus, dont trois avec sa gouvernante Cristina Ruiz. Cette dernière partagera les dernières années de la vie de l'acteur.

Ses tourments et ses combats

Méprisant avec la caste des acteurs américains, méprisé pour son caractère odieux, Marlon Brando s'engage en faveur des droits civiques des Amérindiens et des Afro-Américains. Il parvient à revenir sur le devant de la scène avec trois films cultes : "Le Parrain" pour lequel il reçoit l'Oscar du Meilleur acteur en 1973, "Le dernier tango à Paris" et "Apocalypse Now". Il accepte de jouer dans "Superman" en 1978 uniquement pour des raisons financières. À compter de 1989, il reverse à des associations ses cachets pour des apparitions notamment dans "The Brave", un film de Johnny Depp. Très marqué par les destins contrariés de sa fille Cheyenne et de son fils Christian, qui tue Dag Drollet le petit ami de sa soeur en 1990, Marlon Brando assiste impuissant à leur descente aux enfers. Cheyenne se pend en 1995. Christian est emprisonné. Il meurt en 2004, trois mois après son père, d'une pneumonie foudroyante.

Marlon Brando Également cité dans