Maïwenn Le Besco

Biographie

Date de naissance 17/04/1976
Lieu de naissance Les Lilas
Pays France
Signe astrologique Bélier
Amis Karin Viard, Romane Bohringer, Laure Gardette , Corine Blue,

Maïwenn Le Besco, un simple prénom

Actrice à 3 ans, enfant battu, mariée à 16 ans avec Luc Besson et récompensée au Festival de Cannes, la vie de Maïwenn, née Maïwenn Le Besco, est loin d'être un long fleuve tranquille. Aujourd'hui, l'actrice et réalisatrice semble vivre de manière plus sereine.

Maïwenn Le Besco: une enfance difficile

Née le 17 avril 1976, Maïwenn est la fille de l'ancienne actrice Catherine Belkhodja et d'un père breton d'origine vietnamienne. Sa mère lui fait passer des castings dès qu'elle a trois ans. Maïwenn critique cette attitude et s'éloigne de sa mère et de son père. Selon elle, sa mère a cherché à la rendre célèbre pour effacer son propre échec. Maïwenn accuse ses parents de l'avoir maltraitée physiquement. À 15 ans, elle refuse de porter son nom de famille et se fait appeler simplement Maïwenn. Depuis, elle s'est rapprochée de son père qui a reconnu s'être mal comporté avec elle, mais entretient toujours des relations tendues avec sa mère.

Maïwenn Le Besco et Luc Besson

À 16 ans, elle rencontre le réalisateur Luc Besson, l'épouse et part s'installer avec lui aux États-Unis. En 1993, elle donne naissance à une fille, Shanna. En 1996, Luc Besson se sépare de Maïwenn. Cette dernière revient en France, déprimée, avec 25kg en trop et sans sécurité sociale alors qu'elle n'a pas 20 ans.

Maïwenn Le Besco: une thérapie par la comédie

Revenue en France, elle travaille sur un one-woman-show, «Le Pois chiche», largement autobiographique, qui est salué par la critique. Au début des années 2000, elle tourne dans deux films de Claude Lelouch et surtout dans le film d'horreur «Haute tension» apprécié du public outre-Atlantique. En 2006, elle tourne «Pardonnez-moi», un film tourné à la manière d'un documentaire, ce qui devient sa marque de fabrique, sur une fille battue par son père. Le film obtient deux Césars dont celui du meilleur premier film. Son film suivant «Le bal des actrices» est un succès et rassemble un casting impressionnant: Jeanne Balibar, Charlotte Rampling, Karine Viard, Julie Depardieu, etc., et Joey Starr, son compagnon de l'époque. «Polisse», sur le quotidien d'une brigade, obtient le prix du jury au Festival de Cannes 2011.

Actualités Maïwenn Le Besco

Dossiers Maïwenn Le Besco

Maïwenn Le Besco Également cité dans