Michelle Obama, First Lady La campagne présidentielle

 Souvent, Michelle Obama dit avec humour qu'elle a accepté que son mari se présente à l'élection suprême en échange de deux contreparties : qu'il achète un chiot pour ses filles et qu'il arrête de fumer. Mais qu'est-ce qui l'a vraiment convaincue de se lancer dans la bataille aux côtés de son Mari ? 

 

michelle et barack obama lors pendant la campagne présidentielle de 2008.
Michelle et Barack Obama lors pendant la campagne présidentielle de 2008. © Photo courtesy of Barack Obama for America

"Abner Mikva [un conseiller d'Obama] se souvient que Michelle tenait à s'assurer que la campagne était viable. Elle, toujours si attentive aux détails, voulait s'assurer que la campagne serait bien conduite, et que son mari avait de réelles chances de gagner. "Ce n'est pas qu'elle ne voulait pas qu'il se présente, clairement il avait ce désir brûlant, mais elle voulait être sûre que tout serait bien organisé. C'était son principal sujet d'inquiétude ; elle n'essayait pas de freiner Barack, elle voulait juste être certaine que s'il se présentait, ils avaient une chance de gagner."
 

"Tous les deux voulaient que ce soit cohérent avec ce qu'Obama était, et ce qu'il pensait, et que rien ne vienne distordre cela."

Quand David Axelrod [le directeur de campagne] accepta de se vouer corps et âme à la campagne, elle se sentit rassurée. Ce dernier lui-même se rappelle que les inquiétudes de Michelle étaient d'ordre pragmatique. "Elle voulait savoir si c'était une idée de cinglé, d'écervelé, parce qu'elle n'aime pas les idées cinglées." Axelrod réussit à la convaincre à la suite d'une série de réunions au cours desquelles ils discutèrent de toutes sortes de questions de sécurité, de logistique, de stratégie. Il lui assura qu'ils avaient un plan très élaboré, mais surtout de réelles chances de victoire. "Si nous nous lancions dans cette candidature, tous les deux voulaient que ce soit cohérent avec ce qu'Obama était, et ce qu'il pensait, et que rien ne vienne distordre cela." David Axelrod souligne que Michelle tenait à s'assurer qu'ils ne se perdraient pas eux-mêmes au long du processus. Michelle a toujours été dans le camp de ceux qui pensent : "N'oublions jamais ce pour quoi nous nous battons."

 Acheter "Michelle Obama, First Lady"

Sommaire