Tex : ses propos vulgaires révélés

Tex © CHESNOT/SIPA
La main dans le sac. Alors que Tex avait saisi les Prud'hommes afin de réclamer une indemnité de 1,2 million d'euros pour "licenciement abusif", des enregistrements compromettants ont été dévoilés par l'avocate de Sony Pictures, durant l'audience. "Je t'ai pas encore baisée ? Je les prends par devant, par derrière, sur le côté", "C'est une chiennasse avec ses grosses loches", aurait déclaré l'animateur, sur ces bandes.