Bruno Guillon, condamné

© DAVID NIVIERE/SIPA
Boulet. Bruno Guillon vient d'être condamné par le tribunal correctionnel de Toulouse à "500 € d'amende avec sursis, 1500 € de dommages et intérêts plus 800 € au titre article 475 -1, les frais de justice, pour 'injure publique'", selon La Dépêche du Midi. Le nouvel animateur des Z'amours qui succède à Tex, lui-même licencié après sa blague douteuse sur les femmes battues, avait traité une femme de "super connasse" au micro de Fun radio.