Nicolas Sarkozy : son nom d'emprunt révélé

Nicolas Sarkozy © Jacques Witt / Sipa/SIPA
Affaire des "écoutes". Nicolas Sarkozy avait de l'imagination quand il s'agissait de ne pas attirer l'attention sur les financement libyens. Le Canard Enchaîné révèle que pendant sa campagne, le candidat à l'Elysée avait une ligne téléphonique au nom Paul Bismuth et une autre au nom de Gilda Atlan, pour parler avec l'avocat chargé de sa défense… en échappant aux service de police. De quoi avoir des troubles de l'identité !