Patrick Poivre d'Arvor a voulu mettre fin à ses jours

Patrick Poivre d’Arvor © Laurent Benhamou SIPA
Souvenirs douloureux. Dans l'émission Un Jour un Destin qui lui est consacrée, Patrick Poivre d'Arvor s'étend sur le suicide de sa fille anorexique, Solenn, 19 ans, en 1995. "Sur mon scoo­ter, je n'ai eu qu'une envie c'était de me jeter contre une voiture dans le sens inverse. [...] Il fallait que j'an­nonce d'abord cette nouvelle à sa maman ou ses frères et sœurs." Et le journaliste de conclure : "Elle est partie et je suis resté. C'est profon­dé­ment injuste. On se le reproche toute sa vie."