Cannes version nuit : 6 soirées et autant d'anecdotes croustillantes

Les nuits du Festival de Cannes, comme vous y étiez. Danses endiablées, baisers volés, tenues "sans dessus dessous", les stars se lâchent pour notre plus grand plaisir. On vous offre six anecdotes à retenir des mythiques soirées de La Croisette.

Cannes version nuit : 6 soirées et autant d'anecdotes croustillantes
©  MAGNUM & Matthew Oliver // MAGNUM & Victor Malecot

Une star chasse l'autre
Très attendue à la soirée du film How to talk to girls at parties, Nicole Kidman n'a pourtant pas daigné pointer ses talons sur le photocall de la plage Magnum. Qu'importe, la vraie star de la soirée fut sa jeune partenaire, la ravissante Elle Fanning, nouvelle égérie L'Oréal. Souriante et manifestement ravie d'être là, la jolie comédienne, vêtue d'une tenue punk aux couleurs du long métrage, a même donné un mini concert rock, en compagnie du réalisateur John Cameron Mitchell. Sans doute l'une des soirées les plus sauvages du festival.

Qui va là ?
Méconnaissable, nombre de festivaliers comme de photographes n'ont même pas reconnu Pamela Anderson lors de sa montée des marches samedi soir pour le film 120 Battements par Minutes. Les cheveux plaqués en arrière, maquillée légèrement et vêtue d'une robe Vivienne Westwood, l'ex bimbo d'Alerte à Malibu a surpris tout le monde en se débarrassant de ses artifices habituels pour un look beaucoup plus naturel. Loin de son image sulfureuse des années 90, la Pamela 2017 n'est plus la naïade à maillot rouge.

Heureuse et décontractée
A la soirée du film 120 Battements par Minutes organisée plage Magnum dimanche, la comédienne Adèle Haenel est tombée dans les bras de Céline Sciamma. Débarrassée de sa robe de gala portée quelques heures plus tôt sur les marches, la jeune femme vêtue d'une tenue décontractée s'est exclamée "Les robes de princesses ne sont décidément pas faites pour moi !" Très émue de l'ovation reçue par le long métrage, l'actrice a partagée sa joie avec toute l'équipe de film.

Baptême de marches
Présente pour la première fois au festival de Cannes, Rihanna a fait sensation dans une sublime robe Dior sur les marches vendredi soir, avant la projection du film Okja. Plutôt sage lors de cette première apparition officielle, la diva a ensuite passé une nuit de folie sur le dancefloor du Gotha Club. Le lendemain soir, la Barbadienne se rendait à la soirée Chopard organisée sur le port canto, avant de remettre ça au Gotha Club dont elle n'était visiblement pas rassasiée.

Qui va à la chasse….
Cela fait deux ans que Canal + n'a plus donné sa traditionnelle soirée cannoise, considérée jusqu'alors par tous les festivaliers comme l'une des plus belles du festival. Cette année, France Télévision pourrait bien s'octroyer ce privilège avec la soirée On va pas se coucher, organisée mercredi soir dans la somptueuse villa Domergue. Si la chaine a annoncé qu'une star de la chanson française s'y produirait, elle n'a à l'heure actuelle pas dévoilé son nom. Mais le Journal des Femmes a déniché le scoop, et c'est Julien Doré qui y fera danser les festivaliers.

Double dose de M
Désormais habitué de la Croisette, Matthieu Chedid donne régulièrement des showcases à l'occasion du festival. Et cette année le chanteur aura régalé les festivaliers d'une double ration de concerts. Après s'être produit à la villa de l'AME, vendredi soir lors de la soirée Visages Villages et fait danser un rock endiablé à Agnès Varda et JR, l'artiste a donné un show gratuit dimanche soir sur le cinéma de la plage dont tous les cannois pouvaient profiter. En effet le festival du cinéma s'offre toujours de belles parenthèses musicales : Seal, Mary J Blige, ou encore I am figurent parmi les musiciens venus s'y produire cette année. 

Voir aussi :