Kim Kardashian se fait suivre

Kim Kardashian © Hahn Lionel ABACA
Panique. Si Kim Kardashian tente de faire bonne figure depuis le vol de ses bijoux, le traumatisme est encore là et nécessiterait des séances journalières avec un psy "en skype, par téléphone ou en face-à-face" comme l'annonce le Daily Mail. Le prix de la guérison.