Yvette Chauviré, grande danseuse étoile, s'est éteinte

DISPARITION - Yvette Chauviré, la plus emblématique des ballerines françaises du XXe siècle, est décédée le 19 octobre, à l'âge de 99 ans.

© LIDO/SIPA

Une étoile s'est éteinte. Yvette Chauviré, considérée comme la plus grande danseuse classique française, est décédée à l'âge de 99 ans dans la nuit de mardi à mercredi 19 octobre, a annoncé l'Opéra de Paris. Elle est à ce jour l'une des rares ballerines à avoir reçu le titre de prima ballerina assoluta, attribué aux danseuses aux talents exceptionnels.

Née le 22 avril 1917, elle intègre 10 ans plus tard l'école de danse de l'Opéra de Paris, avant de rejoindre en 1934 le Corps de Ballet de la compagnie de l'Opéra, sous la direction du maître chorégraphe ukrainien Serge Lifar. En 1929, elle obtient son premier rôle, gravit les échélons et devient danseuse étoile en 1941, après la première du ballet Ishtar que Lifar imagine spécialement pour elle. C'est cependant en 1949 qu'elle rentre dans les annales avec son interprétation magistrale et inégalable du rôle-titre de Giselle, rôle fétiche qu'elle reprend en 1972 à 55 ans, pour faire ses adieux sur le plateau du palais Garnier, où elle a débuté. Elle a par ailleurs revisité de ce ballet en 1974, encore dansé aujourd'hui à la Scala de Milan.

Yvette Chauviré a été mariée au peintre et décorateur russe Constantin Népokoïtchitzky (dit Népo). Elle a également été fait commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres, commandeur et grand officier de la Légion d'honneur, ainsi que grand-croix de l'ordre du Mérite.