Jean-Marc Morandini, à terre et en pleurs pendant sa nuit en garde à vue

Jean-Marc Morandini © SEVGI/SIPA
Justice. Jean-Marc Morandini a très mal vécu sa nuit en garde à vue, le 21 septembre, après sa mise en examen pour corruption de mineur. Un de ses proches a confié au Parisien : "Ça a été un trau­ma­tisme. Il a dormi par terre, en pleurs, comme un animal. N'im­porte qui se serait caché dans une grotte. Et puis, il s'est aperçu qu'il bougeait enco­re…