Michael Fassbender, une carrière entre deux rivages

PORTRAIT - Dans "Une Vie Entre Deux Océans", au cinéma le 5 octobre, le charisme de Michael Fassbender éclabousse une nouvelle fois la pellicule. L'acteur germano-irlandais troque son grand sourire pour un jeu tout en sensibilité. Comme sa partenaire, Alicia Vikander, nous sommes sous le charme.

© Metropolitan FilmExport

Seul, en haut de son phare, Michael Fassbender veille sur les navires qui voguent sur des eaux capricieuses, à l'endroit où deux océans se rejoignent. La métaphore vaut aussi pour la filmographie du comédien. A 39 ans et en 15 ans de carrière, l'acteur d'origines allemande et irlandaise a prouvé son aisance dans les blockbusters comme dans les plus petites œuvres, dans les super-productions américaines comme dans les films européens. Dans Une Vie Entre Deux Océans, au cinéma le 5 octobre, il imprègne une fois encore l'écran de son incroyable présence. On comprend Alicia Vikander, de 12 ans sa cadette, qui s'est noyée dans ses yeux bleus et a succombé à son sex-appeal et à son sourire ravageur. Créée de toute pièce par le réalisateur Derek Cianfrance, leur idylle s'est, depuis décembre 2014,  prolongée hors des plateaux. Si le couple se fait discret, Michael Fassbender et Alicia Vikander sont peut-être les amoureux les plus adorables du moment. Après avoir enchaîné les relations avec les top models ou ses partenaires (Nicole Beharie dans Shame, Zoë Kravitz dans X-Men : Le Commencement), l'acteur semble s'être enfin posé. 

Michael Fassbender naît le 2 avril 1977 à Heidelberg, en Allemagne, d'un père allemand et d'une mère irlandaise, descendante de Michael Collins, héros de l'indépendance irlandaise. Alors que Michael n'a que 2 ans, sa famille émigre en Irlande où son père travaille comme chef dans un restaurant. Il grandit sur l'île d'Emeraude, intègre une troupe de théâtre et, à 17 ans, adapte pour la scène le film de Quentin Tarantino, Reservoir Dogs. Deux ans plus tard, il part pour Londres où il étudie le théâtre à la Central School of Speech and Drama. Michael Fassbender décroche son premier rôle à la télévision à 22 ans, dans la série Frères d'armes, créée par Steven Spielberg et Tom Hanks. En 2004, il rejoint le casting de la série Hex : La Malédiction, dans laquelle il incarne Azazel, un ange déchu. Il faut attendre 2006 pour que l'acteur soit révélé au grand public. Cette année-là, il joue un guerrier sparte de l'armée de Léonidas dans 300, réalisé par Zack Snyder et adapté du roman graphique de Frank Miller. Sa carrière est lancée. 

Michael Fassbender et Alicia Vikander © Metropolitan FilmExport

Acteur caméléon

En 2008, "Fassy", comme le surnomment ses groupies, livre l'une de ses performances les plus mémorables. Dans Hunger, première collaboration avec le réalisateur britannique Steve McQueen, il est Bobby Sands, nationaliste irlandais, membre de l'IRA, mort en prison après une grève de la faim de 66 jours. Pour se glisser dans la peau du personnage, le comédien s'impose un régime strict. Il ne mange que 600 calories par jour et perd 14 kilos. En 2009, Quentin Tarantino lui offre l'un des rôles principaux de Inglourious Basterds, au côté de Brad Pitt et Diane Kruger. Le clin d'œil avec ses débuts est savoureux. Après l'échec du péplum Centurion, Michael Fassbender rebondit en rejoignant Marvel et l'une des franchises de super-héros les plus rentables : les X-Men. Dans X-Men : Le Commencement, comme dans les suites, Days of Future Past et Apocalypse, il incarne le dangereux Magneto, personnifié dans les trois premiers films de la saga par Ian McKellen. Presque une évidence pour la star à la présence magnétique.

L'heure de la reconnaissance internationale est arrivée et, avec elle, le temps des prix. Une nouvelle fois grâce à Steve McQueen, Michael Fassbender livre une performance de haute volée en 2011, dans Shame. Son rôle d'accro au sexe lui vaut un prix d'interprétation au Festival de Venise et un prix du Meilleur acteur aux British Independant Film Awards. Du cinéaste qui l'a dirigé à 3 reprises, il dira dans une interview à L'Express : "J'ai tout de suite compris que j'avais des choses à apprendre d'un artiste tel que Steve McQueen. Dès que nous avons commencé à travailler, j'ai su que j'avais trouvé la personne que je cherchais depuis longtemps." Pourtant largement méritée, la nomination aux Oscars lui passe sous le nez, à cause, dit-on, de ses scènes de nu qui auraient incité les votants à plébisciter sa plastique plutôt que ses talents de comédien. Une "honte"...

Au fil des ans et des rôles, Michael Fassbender bâtit une filmographie exigeante et éclectique. Il excelle dans les films en costumes (Jane Eyre, A Dangerous Method, 12 Years A Slave – qui lui vaut sa première nomination aux Oscars en 2014 -, Macbeth...), le drame (Fish Tank), la science-fiction (Prometheus), le biopic (Steve Jobs, ticket pour une deuxième nomination aux Oscars). 
Nouveau défi pour le comédien avide d'expériences : au mois de décembre, on le retrouvera à l'affiche d'Assassin's Creed, adaptation du jeu vidéo du même nom. Tel les marins qu'il guide dans Une Vie Entre Deux Océans, Michael Fassbender mène sa barque avec passion. Et c'est avec plaisir que nous naviguons à ses côtés.                  

Voir aussi :