Hillary Clinton souffre d’une fluxion de poitrine

Hillary Clinton © Carolyn KasterAPSIPA
Diagnostic. Hillary Clinton a été victime d'un malaise lors des commémorations du 11 septembre. Dans une déclaration officielle, son médecin personnel a révélé qu'elle était atteinte d'une pneumonie et qu'elle avait besoin de repos en pleine campagne. Hospitalisée début 2013 pour une thrombose consécutive à une commotion cérébrale, la candidate démocrate à la Maison Blanche subit les foudres de ses détracteurs qui lui reprochent une mauvaise communication sur sa Santé.