Claudia Tagbo, c'est quoi cette énergie ?

Claudia Tagbo est l'un des 8 parents confrontés à la révolte de leurs enfants dans "C'est Quoi Cette Famille ?!", comédie familiale de l'été, au cinéma le 10 août. Elle y incarne une mère poule, surprotectrice et hilarante. Retour sur la carrière (éclectique) d'une pile électrique.

© UGC Distribution

"Le copain chez qui tu vas dormir, il est sérieux ? Ils font quoi ses parents  ? Tu fais attention, hein ? T'es beau ! Je t'aime !". Dans C'est Quoi Cette Famille ?!, au cinéma le 10 août, Claudia Tagbo est une maman poule qui a beaucoup de mal à laisser de l'air à son ado. Si la comédienne n'est pas mère à la ville, elle n'en dégage pas moins le même peps. A 43 ans, cette boule d'énergie au sourire XXL s'est imposée comme une figure incontournable de la scène comique française. Et elle en a fait du chemin depuis ses premières années à Abidjan. 
Aînée d'une fratrie de 7 enfants, fille d'une maman coiffeuse et d'un papa expert-comptable, Claudia Tagbo naît le 14 juin 1973. Elle quitte la Côte d'Ivoire et arrive avec sa famille en Lozère, à l'âge de 13 ans. Très tôt, elle manifeste un intérêt pour l'art et se prend de passion pour le théâtre. Son BEP Comptabilité et son Bac pro en poche, elle tente d'intégrer le conservatoire de Montpellier, sans succès. À 18 ans, elle quitte sa province, bien décidée à empoigner la vie. Elle s'installe à Paris où elle obtient une Maîtrise d'Arts du spectacle. Elle multiplie ensuite les petits boulots. Au magazine ELLE, en 2013, elle confie avoir été baby-sitter, femme de chambre et serveuse. À cette époque, elle fait ses premiers pas au théâtre et joue Lucrèce Borgia, de Victor Hugo et joue les choristes pour Barbara Akabla et Alphonse Soumah. En 2000, Claudia Tagbo obtient son premier rôle au cinéma dans La Valse des Gros Derrières, de Jean Odoutan. Parmi ses rôles marquants, on peut citer Les Seigneurs, Le Crocodile du Botswanga ou Bon Rétablissement !. L'actrice mène aussi sa carrière à la télé et tient pendant 5 ans un rôle récurrent dans la série de TF1, R.I.S. Police Scientifique, de 2005 à 2010. 

Forte malgré les coups durs

Entre-temps, en 2006, elle intègre le Jamel Comedy Club, où elle rencontre celui qui deviendra son acolyte, Fabrice Eboué. Claudia Tagbo fait rire le public avec son humour décapant et sa forte personnalité, mais au même moment, alors qu'elle n'a que trente ans, elle vit un drame. Elle n'en parle que plus tard en 2013, dans l'émission La Parenthèse Inattendue. A Frédéric Lopez, elle confie qu'elle luttait à cette époque contre un cancer du sein. En rémission quand elle brise le silence, elle assure être "sortie grandie" de cette épreuve, qu'elle qualifie de "truc assez hard". "Heureusement que le spectacle était là. J'en parle sur scène. Maintenant je peux en rire [...] Heureusement qu'au moment où c'est arrivé, je travaillais, heureusement que je rigolais. Je rentrais après le soir, j'avais des médicaments à prendre, mais j'avais pris beaucoup d'énergie. Du coup, on ne pense pas vraiment à la douleur", assure-t-elle alors. 
Et la maladie ne l'empêche pas de multiplier les projets. En 2010, Claudia Tagbo officie en tant que chroniqueuse dans l'émission de Jean-Luc Lemoine, Le Bureau des Plaintes, sur France 2 et dans le programme d'Arthur, Ce Soir Avec Arthur, sur Comédie !. L'année suivante, elle montre l'étendue de son talent comique dans On ne Demande qu'à en Rire et devient une participante régulière de Vendredi Tout Est Permis. Forte de ce succès, elle se lance en solo et joue coup sur coup 2 one-woman-show : Claudia Comedy Gospel, en 2011, et Crazy, en 2012. La comédienne s'est battue pour arriver où elle en est aujourd'hui. Toujours dans le ELLE de 2013, elle confesse avoir "plus été bloquée par [ses] rondeurs que par la couleur de [sa] peau". Ça n'a pas empêché le cinéma de lui faire les yeux doux. Une reconnaissance qui devrait graver encore un peu plus sur son visage son inimitable sourire. 
 

L'affiche de "C'est Quoi Cette Famille ,!" © UGC Distribution

 

Voir aussi :