Ma Vie de Chat : Jennifer Garner, Kevin Spacey, Christopher Walken, 3 acteurs qui ont du chien

Au casting exceptionnel de "Ma Vie de Chat", au cinéma le 3 août, on retrouve 3 étoiles bien connus des cinéphiles : Jennifer Garner, Kevin Spacey et Christopher Walken. Retour sur la carrière de ces personnalités fins gourmets !

© EuropaCorp Distribution

Réalisateur de La Famille Addams et de la trilogie Men In Black, Barry Sonnenfeld reste dans le domaine de la comédie pour son nouveau film, Ma Vie de Chat, au cinéma le 3 août 2016. Si les matous ont 9 vies, Jennifer Garner, Kevin Spacey et Christopher Walken ont des vies et des carrières au moins aussi riche. Le Journal des Femmes vous rafraîchit la mémoire.       

Jennifer Garner, maman louve et femme panthère :  
Après des études de chimie, Jennifer Garner se tourne vers le théâtre. Son diplôme en poche, elle fait sa première apparition au cinéma en 1996, à l'âge de 24 ans dans Mr. Magoo, de Stanley Tong et décroche un petit rôle dans Harry dans tous ses états, réalisé par Woody Allen. Un point commun avec Christopher Walken qui a lui aussi débuté dans un film du cinéaste. En 1998, elle croise le chemin de celui qui fera d'elle une star, quelques années plus tard : J.J. Abrams lui offre un rôle récurrent la série Felicity. Après plusieurs incursions au cinéma, dont Pearl Harbor sur le tournage duquel elle rencontre son futur mari, Ben Affleck, J.J. Abrams lui confie le rôle le plus emblématique de sa carrière : celui de l'agent Sydney Bristow, dans la série Alias. Pour son rôle, tenu de 2001 à 2006, la comédienne reçoit un Golden Globe de la Meilleure actrice dans une série télé. À cette époque, elle vit deux histoires d'amour : avec Scott Foley (Jake Ballard dans la série Scandal), auquel elle est mariée entre 2000 et 2004, et cette même année avec Michael Vartan, le neveu de Sylvie et son partenaire dans Alias. La relation ne dure que quelques mois. En 2003, elle retrouve Ben Affleck dans Daredevil et endosse à nouveau le costume d'Elektra dans le spin-off du même nom, en 2005. Elle épouse Ben Affleck la même année et de cette union naissent 3 enfants : Violet, Seraphina et Samuel. A partir de 2006, Jennifer Garner alterne entre comédies romantiques et projets plus risqués : on la voit aussi bien dans Hanté par ses Ex ou Valentine's Day que dans Le Royaume, Juno, Dallas Buyers Club ou Men, Women & Children. Si l'actrice a fait le choix de se consacrer prioritairement à sa progéniture, sa séparation avec Ben Affleck pourrait changer la donne... 

 

Kevin Spacey, roi lion et préda(c)teur :  
Enfant agité, Kevin Spacey est placé dans un établissement militaire à l'âge de 16 ans dont il est renvoyé après avoir frappé un camarade. Il découvre le théâtre au lycée et avec cet art, un moyen de canaliser son énergie. Sur les conseils de l'un de ses amis, un certain Val Kilmer, il s'inscrit aux cours d'art dramatique de la prestigieuse école Juilliard. L'acteur débute sa carrière sur les planches de Broadway, qu'il foule de 1981 à 1986. Il joue Henri IV de Shakespeare, Le Misanthrope de Molière ou La Mouette de Tchekhov... En 1986, Kevin Spacey se tourne vers le cinéma et décroche un petit rôle dans La Brûlure de Mike Nichols, aux côtés de Jack Nicholson et Meryl Streep. Il enchaîne rapidement les films et se fait une spécialité des personnages de méchants ou des rôles ambigus : Seven, Usual Suspects (qui lui vaut l'Oscar du Meilleur second rôle en 1996), L.A. Confidential... Consécration ultime, l'acteur obtient l'Oscar du Meilleur acteur en 2000 pour sa prestation dans American Beauty. C'est le petit écran qui lui amène un autre de ses rôles marquants. Depuis 2013, Kevin Spacey incarne le retors Franck Underwood dans la série House of Cards. Nouveau personnage de méchant et nouvelle récompense : un Golden Globe cette fois, celui de Meilleur acteur dans une série dramatique, en 2015. Amoureux de théâtre, l'acteur n'a jamais abandonné sa passion première. Directeur artistique de l'Old Vic Theater de Londres depuis 2003, il donne des masterclass partout dans le monde sur le sujet. Si son talent n'est un secret pour personne, la star est très discrète sur sa vie privée. Kevin Spacey ne s'est jamais affiché publiquement avec qui se soit, ce qui a conduit certains médias à affirmer qu'il était gay, une rumeur démentie par le comédien qui déclarait au Daily Beast en 2010 : "Les gens vivent leur vie comme ils l'entendent. Vous ne pouvez pas mettre les motivations de tout le monde sur le même plan. C'est une limite que je n'ai jamais franchie et que je ne franchirai jamais."

 

Christopher Walken, cha(t)rismatique et c(h)améléon :                                
Dès son plus jeune âge, Christopher Walken - Ronald de son vrai prénom - baigne dans le milieu artistique. Il a tout juste une dizaine d'années quand il commence à prendre des cours de danse. Il abandonne même ses études supérieures pour se consacrer à sa passion de la scène. Sa carrière débute sur les planches, au théâtre et dans des comédies musicales au milieu des années 60. À cette époque, il délaisse son prénom et prend celui de Christopher, considéré comme "plus vendeur". Fan d'Elvis Presley depuis l'âge de 15 ans, il imite la coiffure du King et fait de la banane un élément indissociable de son look. En 1969, il épouse l'actrice et directrice de casting Georgianne Thon. Le couple, toujours ensemble, n'aura jamais d'enfant : une absence que Christopher Walken invoque comme la raison pour laquelle sa carrière est si prolifique. Difficile de le contredire... Sa première apparition au cinéma remonte à 1971, devant la caméra de Sidney Lumet dans Le Dossier Anderson, au côté de Sean Connery. Un début de carrière idéal. Six ans plus tard, il décroche un petit rôle dans Annie Hall, de Woody Allen. À cette époque, il est pressenti pour incarner Han Solo dans Star Wars, mais le rôle revient finalement à Harrison Ford. Un acte manqué et peut-être un mal pour un bien, tant la carrière de Christopher Walken est riche en prestations fortes. Voyage au Bout de l'Enfer, d'abord, de Michael Cimino, qui lui apporte la reconnaissance internationale et un Oscar du Meilleur second rôle en 1979. La scène de la roulette russe, avec Robert De Niro, est devenue culte. L'année suivante, l'acteur retrouve le cinéaste pour La Porte du Paradis. Le film est un échec commercial, mais a acquis avec le temps le statut de chef d'oeuvre. Fort de ses talents de danseur et de chanteur, le comédien construit une filmographie éclectique : il joue tour-à-tour les mafieux (The King of New York, True Romance), des personnages déjantés (Arrête-moi si tu peux, Serial Noceurs, Hairspray) ou des rôles plus physique (Man on Fire, Domino ou Dangereusement Vôtre, dernier James Bond de Roger Moore. Comme Kevin Spacey, Christopher Walken revient régulièrement à ses premières amours, la scène. Après avoir monté une pièce sur son idole, Elvis Presley, en 1995, il joue en 2000 dans la comédie musicale James Joyce's The Dead à Broadway et dans la pièce A Behanding in Spokane en 2010, deux prestations qui lui valent une nomination au Tony Award du Meilleur acteur. Une carrière qui a de quoi faire ronronner de plaisir. 

Regardez la bande-annonce de Ma Vie de Chat :


Voir aussi :