Nabilla : liberté temporaire

Nabilla © Instagram @nabillanew
Verdict. Nabilla a été jugée le 4 mai pour avoir violé son contrôle judiciaire en continuant les entrevues avec son compagnon Thomas, qui lui étaient interdites. RTL a cependant annoncé que le tribunal de Nanterre avait décidé de ne pas sanctionner la bimbo. L'auteure de Trop vite sera définitivement fixée sur son sort le 19 mai.