Kesha, victime d'intimidations ?

Kesha © Abaca
Scandale. Les choses ne s'arrangent par pour Kesha. Dans un message publié sur Instagram, la chanteuse assure être victime de chantage : on lui aurait proposé de la libérer du contrat qui la lie à son violeur présumé, Dr. Luke, si elle acceptait de revenir sur ses accusations. Une offre honteuse que la jeune femme de 29 ans a refusé : "Je ne reviendrai pas sur la vérité. Je préfère laisser la vérité détruire ma carrière plutôt que mentir pour un monstre." Les menaces proviendraient de Sony, qui n'a pas encore réagi.