Emmanuel Macron, harcelé

Emmanuel Macron © VILLARD/WITT/SIPA
Fait divers. On savait qu'Emmanuel Macron ne laissait pas les Françaises indifférentes, mais une jeune gabonaise de 29 ans, étudiante en droit, est allée plus loin. Le quotidien Midi-Libre révèle qu'elle a été placée en garde à vue pour "messages réitérés malveillants en vue de troubler la tranquillité d'autrui". Depuis le mois de septembre, elle envoyait des messages d'amour et des clichés érotiques au ministre de l'Economie qui a déposé plainte mi-février. La fan encourt jusqu'à un an de prison et 15 000 euros d'amende. Ses économies risquent d'en prendre un coup.