Emma Luchini, encombrée par son père

Emma Luchini © NIVIERE BENAROCH SIPA
"Fille de." Dans une interview pour Le JDD, Emma Luchini a évoqué le fait d'être une "fille de". "Je voulais deve­nir écri­vain, mais j’ai été écra­sée par la simple idée d’écrire. Mon père était trop encom­brant", a confié la réalisatrice, avouant que c'est pour ça qu'elle s'était tournée vers le cinéma. "Lui dire que je voulais réali­ser, c’était comme lui annon­cer que je voulais me pros­ti­tuer", a-t-elle révélé. "Une catas­trophe. Il a tout fait pour me décou­ra­ger". En vain, puisqu'elle en est à son deuxième film. Qui sait, ce nom un peu lourd à porter lui a peut-être permis de trouver sa voie.