Hillary Clinton, reconnue coupable

Hillary Clinton © SIPANYSIPA
Mea culpa. Hillary Clinton a fini par s’excuser pour avoir utilisé une adresse mail personnelle plutôt qu’une adresse gouvernementale dans le cadre de son exercice politique. La presse s’était enflammée le 2 mars pour pas grand chose. Lors d’une interview à ABC, la candidate à la présidence a déclaré : "C’était une erreur. J’en suis respon­sable." Les Américains peuvent enfin dormir sur leurs deux oreilles.