Isabelle Mergault, prétentieuse repentie

Isabelle Mergault © BENAROCH/SIPA
Regrets. Dans On n’est pas couché, Isabelle Mergault est revenue sur son absence à la cérémonie des César en 2007, alors qu’elle en recevait une statuette pour Je vous trouve très beau, son premier film en tant que réalisatrice. A la question de savoir si elle regrettait, la comédienne a répondu : "Oui, je regrette. Parce que c'était un excès de préten­tion fina­le­ment, que de ne pas suivre les codes (…) Je ne sais pas, je n'ai pas voulu jouer le jeu (…) c’est un manque de simplicité de refuser les choses." Vous savez ce qu’on dit, faute avouée est à moitié pardonnée.