Philippe Etchebest a frôlé la mort

Philippe Etchebest © EREZ LICHTFELD/SIPA
Plus de peur que de mal. Dans son autobiographie, Philippe Etchebest est revenu sur l’accident qui a failli lui coûter la vie, en 1983. "Nous ne roulions pas beau­coup plus vite que 70 km/h, mais mes deux cama­rades, à l'avant, sont restés incons­cients quelques minutes. J'étais assis à l'arrière, sans être atta­ché, ma tête a heurté l'appui tête et mon genou gauche a violem­ment cogné le siège".Heureusement, le chef s’en est sorti avec quelques égratignures : "Je suis sorti en panique, l'arcade écla­tée et inca­pable de me tenir debout."