Une absence trop longue

Toujours très mystérieuse, Isabelle Adjani se fait plus que discrète dans les années 90 et 2000. Après le succès de Camille Claudel, elle part s'installer en Suisse en 1996, réapparaît au théâtre à plusieurs reprises, puis se replonge dans le silence. Elle expliquera à Paris Match : "J’ai toujours eu le courage de dire 'Non ! Je vais prendre des années pour moi'. Par peur d’arriver à la fin de ma vie et de me dire : 'Finalement, mon existence aura été celle d’une actrice, pas d’une femme.'"
©  MEIGNEUX/SIPA