Suicide de Fredric Brandt, le "baron du Botox"

Dimanche 5 avril, Fredric Brandt, 65 ans, s'est donné la mort dans sa villa de Miami. Le dermatologue qui comptait parmi ses patients les plus grandes stars hollywoodiennes était dépressif...

© Facebook Dc. Brandt

Les people pleurent la disparition du Dr. Fredric Brandt. Le célèbre dermatologue surommé le "baron du Botox", a mis fin àses jours dimanche dernier dans le quartier huppé de Miami en Floride. De Madonna à Stephanie Seymour, les plus grands sont passés entre ses mains pour des petites retouches esthétiques. La Madone assurait d’ailleurs qu’elle lui devait sa superbe peau.
L' agent du médecin,  Jacquie Trac­ten­berg a rapidement donné sa version des faits dans un communiqué: "Il est mort ce matin, il souffrait d'une maladie". Une première version contredite par la police de Miami qui a affirmé qu’il s’agissait d’un suicide par pendaison.
Le Dr. Brandt était souvent raillé pour son physique particulier. Cheveux peroxydés, yeux tirés, traits figés, front lisse et lèvres gonflées, une apparence que ce sexagénaire avait de plus en plus de mal à assumer. Le praticien souffrait depuis quelque temps de dépression. Dernièrement, il  n’aurait pas supporté de se voir parodié dans la série Unbrea­kable Kimmy Schmidt diffusée sur Netflix. On y découvre le Dr. Franff, un médecin un peu barré qui a du mal à articuler à cause de ses injections de toxine botulique et qui regonfle son visage en soufflant dans une bouteille...  Peut-être la moquerie de trop pour un homme déjà tiraillé par ses démons...

© Facebook Dc. Brandt