Jennifer Aniston, au tournant de sa carrière grâce à Cake

Vous pensiez avoir tout vu de Jennifer Aniston ? Détrompez-vous. La belle Américaine délaisse les comédies pour un rôle bouleversant, celui de Claire Bennett dans Cake, au cinéma le 8 avril. Dites adieu à la sympathique girl next door : la nouvelle Jen est arrivée.

Jennifer Aniston, au tournant de sa carrière grâce à Cake
© Warner Bros. France

Jennifer Aniston, c'est l'actrice que tout le monde aime. Connue pour être l'ex de Brad Pitt, la super copine de Courteney Cox, l'initiatrice du dégradé châtain tant prisé par les femmes au début des années 2000, l'Américaine de 46 ans n'a pas toujours eu l'occasion de montrer la hauteur de son talent au cinéma. Cette native de Los Angeles est souvent cantonnée aux rôles de bonne copine, sexy, sympa, marrante... A l'image de Rachel dans Friends, personnage qui lui semble indéfiniment collé à la peau. A son palmarès : Polly et Moi, La RuptureComment tuer son boss ? 1 et 2, Les Miller, une famille en herbe...
Il aura fallu attendre 2015 et 27 ans de carrière pour découvrir l'Américaine dans un rôle dramatique, dur, poignant. Pour Cake, au cinéma le 8 avril, Jennifer Aniston n'est plus la girl next door sympathique. Enlaidie à coup de cicatrices, la quarantenaire tient le haut de l'affiche grâce à sa palette de jeu. On la découvre cynique, mauvaise, blessée et blessante. Pendant plus de 1h40, Jennifer Aniston incarne un monstre de douleur, une avocate hautaine qui va devoir exorciser ses démons pour espérer aller de l'avant. Cette interprétation bluffante sous la direction de Daniel Barnz lui a d'ailleurs valu une nomination aux Golden Globes.
Avec ce rôle, on
 découvre une "Jenny" restée dans l'ombre jusque là. Sa transformation à l'écran n'est pas sans rappeler celle d'une autre tête blonde d'Hollywood (née elle aussi en 1969), sortie des comédies pour en boucher un coin à toute l'industrie du cinéma. Et si Jennifer Aniston était une Matthew McConaughey au féminin ?

Regardez la bande-annonce de Cake, avec Jennifer Aniston, au cinéma le 8 avril :

A voir aussi :