Enora Malagré, l'absolution

Enora Malagré © Benhamou Laurent SIPA
Le temps de la rédemption. Enora Malagré regrette beaucoup le ton agressif qu’elle a pu employer dansTouche pas à mon poste. L’impulsive chroniqueuse à présenter un pardon général lors d’une interview donnée à TV Mag : "Je pense que j'aurais pu dire certaines choses moins violemment, mais c'est sorti comme ça, du fond du coeur. Je n'avais pas l'intention de faire du mal", a-t-elle confié dans l'interview.