Conchita Wurst, une "lady spéciale" au Crazy Horse

Après avoir conquis l'Eurovision et Jean Paul Gaultier, Conchita Wurst est invitée à se produire au Crazy Horse pendant une semaine. Une avant-première du spectacle a été organisée jeudi et le spectacle promet d'être un grand moment burlesque. Show devant !

Conchita Wurst Crazy Horse
© Instagram Conchita Wurst

Un homme au Crazy Horse, c'est possible. Conchita Wurst, personnage de femme à barbe sexy créé par Tom Neuwirth, va jouer de ses charmes sur la scène du cabaret parisien du 9 au 15 novembre. Une invitation "magnifique", a déclaré l'Autrichienne gagnante de l'Eurovision 2014 au Parisien. Il faut dire que l'honneur est grand : notre beau travesti succède à Noémie Lenoir, Clotilde Courau, Arielle Dombasle ou encore Dita Von Teese.
En attendant, quelques veinards ont eu l'occasion d'assister à l'avant-première du spectacle jeudi dernier. Au programme, Conchita Wurst chante Rise like a Phoenix, la chanson qui l'a rendue célèbre lors du concours européen. A ses pieds, six danseuses nues affichent des positions langoureuses... et une barbe pour le plus grand étonnement (et parfois le rire) du public présent. Lors d'une deuxième chanson, Conchita Wurst est revenue avec une robe courte en or et argent. Les mêmes six danseuses, cette fois seins nus et portants des pantalons or, ont réalisé une interprétation plus glamour. "Ma singularité est d'être la première lady spéciale du Crazy. J'ai saupoudré un peu de mon esprit sur le show", confie l'artiste à l'AFP.
La chorégraphie a été confiée à Blanca Li et les costumes à Jean Paul Gaultier pour lequel elle avait défilé à la Fashion Week parisienne.
Conchita Wurst en profite aussi pour adresser un message contre les discriminations: "Dans mon monde, l'orientation sexuelle, la couleur de peau ou la religion ne sont pas des choses importantes. Cela concerne l'être humain, pas la société." Philippe Lhomme, propriétaire du Crazy Horse, se réjouit du spectacle. "Briser les lignes du bien-pensant et du conformisme, transgresser les règles établies et anticiper les courants nouveaux, sont depuis toujours dans l'ADN impertinent du Crazy. La féminité peut être très multiple dans son expression. Conchita l'exprime mieux que personne et nous sommes très fiers de recevoir pour la première fois cette artiste très spéciale qui est très inspirante", explique-t-il. La star se produira d'ailleurs au siège des Nations-Unies à Vienne devant Ban Ki-Moon le 3 novembre après avoir été au Parlement européen le 8 octobre dernier pour lutter contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle.
Après la chanson, la mode, le cabaret et les organisations internationales, jusqu'où ira Conchita Wurst ? Peut-être jusqu'à Hollywood. Le drag-queen a annoncé au quotidien qu'il doublerait la voix d'une chouette dans la version allemande des Pingouins de Madagascar. A ce rythme-là, le Walk of Fame, c'est pour bientôt.

conchita gaultier
Conchita Wurst, lors du défilé Jean Paul Gaultier © Imaxtree.com