Oscar Pistorius, accusé de meurtre avec préméditation

L'athlète paralympique Oscar Pistorius accusé d'avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp, sera jugé en mars 2014 pour meurtre avec prémédication et port illégal d'armes à feu.

Oscar Pistorius, accusé de meurtre avec préméditation

"Blade Runner" ne courra plus. Consacré champion handisport aux JO de Londres, Oscar Pistorius a mis un terme à sa carrière le 14 février 2013. Accusé de meurtre sur sa petite-amie Reeva Steenkamp, l'athlète paralympique a comparu devant la justice le 19 août 2013, pour entendre les charges qui seront retenues contre lui. Le même jour de cette brève audience, le top-modèle aurait eu 30 ans. Triste anniversaire. 

Le 14 février dernier, jour de la Saint Valentin, Oscar Pistorius dit avoir confondu sa petite amie avec des cambrioleurs et l'abat de plusieurs balles en pleine nuit. Un scénario passionnel qui émeut l'Afrique du Sud. Le parquet voit derrière cette "erreur" un meurtre faisant suite à une dispute. Des soupçons appuyés par la découverte d'une batte ensanglantée au lendemain du meurtre, alors qu'Oscar Pistorius plaide la légitime défense.
Lors des audiences préliminaires, l'accusation va s'efforcer de démontrer que l'athlète paralympique était parfaitement conscient qu'il visait sa petite-amie - et non des malfrats venus le cambrioler -, et que ces tirs faisaient suite à une querelle qui aurait mal tourné entre les deux amants. Défendu par des ténors du barreau qui plaident la thèse de l'accident, Oscar Pistorius est remis en liberté sous caution, une semaine après le meurtre.

De lourdes charges. En l'absence de témoins directs, le parquet devra faire appel à un bataillon d'experts, notamment de la balistique, pour reconstituer le drame. Les parents de la victime, restés silencieux jusqu'à présent, ont fait états de violentes disputes au sein du couple. Plusieurs témoignages décrivent Oscar Pistorius comme un homme violent, perdant facilement son sang-froid, et passionné d'armes à feu. Les médias sud-africains rapportent que le parquet devrait poursuivre Pistorius pour avoir fait usage de son arme dans l'espace public par deux fois : une première en vidant son chargeur par le toit ouvrant d'une voiture d'un ami, la seconde dans un restaurant de Johannesburg alors qu'un coup de feu serait parti accidentellement.
Au terme de cette nouvelle audience, les charges qui pourraient être retenues contre lui sont le meurtre avec préméditation et le port illégal d'armes à feu. La date de son procès est programmée du 3 au 20 mars 2014 devant la Haute cour de Pretoria. Si ces chefs d'accusation sont retenues contre lui, l'athlète sud-africain encourra la réclusion criminelle à perpétuité.

oscaro300
Oscar Pistorius, accusé de meurtre avec préméditation © TWHENE PHILL/CHINE NOUVEL/SIPA