Michèle Morgan, athlétique

D'abord prévue en 1939 sous la présidence de Louis Lumière, c'est finalement plus d'un an après la fin de la guerre, le 20 septembre 1946, que la première édition du Festival s'ouvre à Cannes. Après avoir fait remarquer ses "beaux yeux" dans Quai des Brumes, Michèle Morgan y reçoit le prix d'interprétation féminine pour sa performance d'héroïne aveugle dans La Symphonie Pastorale. Ventre plat et mollets musclés, la jolie sportive joue les acrobates devant les photographes, avec succès !
©  LIDO/SIPA