Lisa Azuelos

Biographie

Date de naissance 06/11/1965
Lieu de naissance Neuilly-sur-Seine
Pays France
Signe astrologique Scorpion
Amis Sophie Marceau, Cyril Hanouna, Carla Bruni
Twitter https://twitter.com/lisazuelos

Lisa Azuelos, une réalisatrice qui a su s'imposer

Réalisatrice de certains grands succès du cinéma français, Lisa Azuelos s'est fait une spécialité des comédies sur fond de relations mère/adolescent et la mise en avant des femmes dans leur quotidien. Grâce à des films comme "LOL" ou "Comme t'y es belle !", la quadra offre au public de vrais moments de divertissements teintés de réflexion.

Lisa Azuelos : itinéraire d'une enfance manquée

Née le 6 novembre 1965 à Neuilly-sur-Seine, Lisa Azuelos est la fille de la chanteuse et comédienne Marie Laforêt et de Judas Azuelos, un homme d'affaires proche de Ben Barka, célèbre homme politique marocain, chef de file d'un mouvement socialiste opposé au régime d'Hassan II. Loin d'une enfance idyllique auprès de ses parents célèbres, la future réalisatrice confie aisément n'avoir "jamais été proche de sa mère", cette dernière ayant obtenu la garde de Lisa Azuelos et de son frère au moment du divorce de ses parents à l'âge de deux ans. Élevée dans un pensionnat strict jusqu'à ses neuf ans, elle garde un souvenir "atroce" de ces années durant lesquelles elle et son petit frère Medhi subissent des maltraitances morales et physiques. Jusqu'à sa majorité, Lisa Azuelos est envoyée en pension chez une vieille dame de la Sarthe, loin de sa mère, et passe son temps à arranger le presbytère où elle habite. Une enfance dans l'ombre d'une mère aux yeux célèbres, admirée pour une beauté que son entourage ne retrouve pas chez la petite Lisa Azuelos : une souffrance supplémentaire pour une gamine en mal de reconnaissance personnelle.

Le temps des choix pour Lisa Azuelos

Enfant précoce, Lisa Azuelos obtient son bac à 16 ans puis suit des études de maîtrise de gestion à Dauphine : en vue pour devenir analyste financière, elle obtient son premier emploi dès son diplôme en poche comme gestionnaire de portefeuille. Rapidement lasse de sa situation, elle rencontre à 25 ans un chef décorateur qui lui permet de découvrir l'envers des plateaux de tournage : une révélation pour la jeune femme qui réalise son premier court-métrage ainsi que l'écriture de scénarii pour des séries télé comme "Classe Mannequin". Au côté de son réalisateur de mari, Patrick Alessandrin, elle réalise son premier long-métrage "Ainsi soient-elles" en 1995 : le film est un gros échec commercial, mais au-delà des pertes financières, l'échec du film fait ressortir les douleurs de l'abandon de l'enfance de Lisa Azuelos qui ressurgissent. Après onze ans d'union et trois enfants, elle décide de quitter son mari. Enfin émancipée, les années de galère commencent : difficultés financières, mère quasi célibataire et doutes sur sa situation professionnelle rythment alors son quotidien.

Lisa Azuelos et le succès comique

Fortement empreinte de sa culture juive séfarade, Lisa Azuelos réalise en 2006 "Comme t'y es belle !" : un film en forme d'hommage aux femmes de son entourage. Caricatural ? Peut-être, mais jamais méchant et profondément humain, le long-métrage est un succès commercial. Il ouvre enfin la porte du succès à la réalisatrice qui confirme son approche réaliste des rapports humains. En 2008, c'est la consécration avec le film "LOL" qui rencontre un triomphe dans les salles obscures et aura même son remake outre-Atlantique en 2012 : derrière cette comédie légère mettant en scène Sophie Marceau (actrice fétiche de la réalisatrice) et sa fille Lola, Lisa Azuelos démontre ses talents pour raconter les affres de la relation mère/fille à un âge clé de l'adolescence. Grâce à ce film librement inspiré de son quotidien de mère d'adolescents, elle devient une égérie transgénérationnelle. Avec "Une Rencontre" en 2014, elle retrouve Sophie Marceau aux côtés de François Cluzet pour dépeindre une histoire d'amour impossible entre deux êtres que tout rapproche, dans une temporalité que tout éloigne.

Actualités Lisa Azuelos

Lisa Azuelos Également cité dans