Isabelle Carré

Biographie

Date de naissance 28/05/1971
Lieu de naissance Paris
Pays France
Signe astrologique Gémeaux
En couple avec Bruno Pésery
Amis Zabou Breitman

Isabelle Carré peut se souvenir de belles choses

Avec un Oscar et un Molière glanés, Isabelle Carré est reconnue autant comme comédienne de cinéma que de théâtre. C'est sans doute son travail avec Zabou Breitman qui lui a valu une telle consécration, bien qu'éphémère.

Des débuts prometteurs

Isabelle Carré n'est âgée que de 15 ans quand ses parents se séparent. Elle prend alors son envol en suivant des cours d'art dramatique, renonçant ainsi à la danse, son autre passion. L'un de ses deux frères est musicien et chanteur du groupe Lilicub. En 1988, la jeune comédienne interprète un petit rôle dans son premier film, "Romuald et Juliette" de Coline Serreau. Son véritable grand rôle viendra quatre ans plus tard avec "Beau fixe" de Christian Vincent, dans lequel elle incarne une étudiante en médecine. Ce film, tout comme "Le Hussard sur le toit" en 1995, lui vaut une nomination pour le César du meilleur espoir féminin. Elle joue ensuite dans "Beaumarchais, l'insolent". C'est en 1997 qu'elle éclot aux yeux des critiques de cinéma avec un rôle original dans "La Femme défendue". Isabelle Carré est filmée en continu et prend part à tous les plans. Elle obtiendra le prix Romy-Schneider et sera encore nominée au César du meilleur espoir féminin. Cette même année, elle obtient le prix Gérard-Philippe du meilleur comédien de théâtre.

Isabelle Carré et Zabou Breitman, un duo gagnant

La consécration arrive en 2003 pour Isabelle Carré avec enfin un César, et pas des moindres, puisqu'il s'agit du César de la meilleure actrice pour son rôle de jeune femme atteinte de la maladie d'Alzheimer dans "Se souvenir des belles choses" de Zabou Breitman. La réalisatrice lui portera chance une nouvelle fois puisque, sous sa mise en scène, elle remportera le Molière de la meilleure comédienne pour son rôle dans "L'Hiver sous la table", une pièce de Roland Topor. L'actrice enchaîne ensuite les premiers rôles au cinéma ("Entre ses mains", "Coeurs" d'Alain Resnais) ou au théâtre ("Blanc", "La Soupe de Kafka"). En 2005, en plein coeur de la réussite, Isabelle Carré est classée par "Le Figaro Magazine" parmi les cinquante trentenaires les plus influents de France. Les années suivantes, elle apparaît dans de nombreux films comme "Le Refuge", "Les Émotifs anonymes", "Cherchez Hortense", "Marie Heurtin" ou encore "Respire" de Mélanie Laurent, sans jamais réitérer ses grands rôles passés. En 2006, elle se marie avec Bruno Pésery, producteur de cinéma. Le couple a trois enfants (Madeleine, Antoine et Clara). Isabelle Carré est également marraine de plusieurs associations, comme Un enfant par la main, La chaîne de l'espoir ou Vaincre la mucoviscidose.

Actualités Isabelle Carré

Dossiers Isabelle Carré

Isabelle Carré Également cité dans