Guy Bedos

Biographie

Date de naissance 15/06/1934
Lieu de naissance Alger
Pays France
Signe astrologique Gémeaux
En couple avec Joëlle Bercot
Amis Muriel Robin, Jean-Loup Dabadie
Twitter https://twitter.com/GuyBedos

Guy Bedos n'a pas dit son dernier mot

Caustique et mordant, Guy Bedos sait attaquer là où ça fait mal! Faussement misogyne, l'humoriste use de ce répertoire avec dextérité dans ses nombreux spectacles.

Guy Bedos et Sophie Daumier: le duo infernal de la scène comique

Guy Bedos passe toute sa jeunesse en Algérie française. Atteint de troubles obsessionnels compulsifs (TOC), tout n'est pas rose pour lui. Malheureux, il échappera à ses idées moroses par le théâtre et l'écriture. En 1949, il découvre la France alors âgé de 15 ans. Il s'inscrit dans une école avant de faire ses premiers pas au cinéma, en 1954, dans Futures vedettes aux côtés de Brigitte Bardot et Jean Marais. On a connu débuts plus difficiles... Adepte du music'hall, il débute avec la chanteuse Barbara. Rien de moins! Il forme ensuite un duo comique avec Sophie Daumier, compagne à la scène comme à la ville puisqu'il l'épouse en 1965. Pendant une dizaine d'années, ils feront un carton sur les scènes de cabaret. Elle avec son physique à la Brigitte Bardot, lui, toujours bourru. Avec le sketch «La drague», signé Jean-Loup Dabadie, ils tiendront leur référence. Après leur divorce en 1977, chacun continuera sa carrière de son côté. Ils auront ensemble une fille et Guy Bedos reconnaîtra même le fils de Sophie Daumier. Ce n'est pas le premier mariage de l'humoriste. Avant cela, il avait épousé Karen Blanguernon. Leur fille Leslie Bedos est une journaliste radio. Avec sa troisième femme, Joëlle Bercot, il aura deux autres enfants, le comédien et humoriste Nicolas Bedos et la femme de lettres Victoria Bedos. Bref, l'avenir est assuré dans la famille Bedos!

Guy Bedos: une plume affûtée

Guy Bedos enchaîne les rôles dans différents films mais voit sa carrière d'acteur reconnue avec le personnage de Simon, un médecin étouffé par la présence intrusive de sa mère, dans les films d'Yves Robert, Un éléphant ça trompe énormément et Nous irons tous au paradis. Outre le théâtre et l'écriture de romans, Guy Bedos réalise et interprète des spectacles comiques avec Michel Boujenah ou encore Smaïn. Son duo avec Muriel Robin, sobrement intitulé Bedos-Robin, est un carton à l'Olympia, en 1992. Deux ans auparavant, il obtient le Molière du one man show, avec son spectacle Guy Bedos au Zénith. En 2012, il donnera son dernier spectacle solo Rideau! mais reste très présent dans les médias. Il devrait écrire quelques papiers, caustiques et sans langue de bois notamment, pour Mediapart.