Ravi Shankar

ravi shankar, en 1967, à los angeles
Ravi Shankar, en 1967, à Los Angeles © Anonymous/AP/SIPA

Le roi du sitar et père de Norah Jones, Ravi Shankar, s'est éteint le 11 décembre, en Californie, à l'âge de 92 ans. Victime de problèmes respiratoires, le musicien a rendu l'âme dans un hôpital de San Diego.
Né le 7 avril 1920 dans la ville sacrée de Bénarès, sur les bords du Gange,
Ravi Shankar venait d'une famille de brahmanes, la plus haute caste dans la complexe société traditionnelle hindoue. Au fil d'une carrière qui s'est étendue sur huit décennies, il avait frayé avec les Rolling Stones, les Beatles, le violoniste Yehudi Menuhin et le saxophoniste John Coltrane.
"Même si c'est un temps de chagrin et de tristesse, c'est aussi le temps du remerciement et de la gratitude pour l'avoir eu dans nos vies"
, a témoigné sa veuve, Sukanya.
Tantôt méditative, tantôt échevelée mais toujours raffinée et complexe, sa musique
construite en partie sur l'improvisation se révélait hypnotique et mystérieuse, propice au vagabondage de l'esprit, comme hors du temps. C'est un virtuose qui a rejoint les étoiles.