Maurice Herzog

maurice herzog, vainqueur du mont annapurna, à madride pour une remise de prix.
Maurice Herzog, vainqueur du mont ANNAPURNA, à Madride pour une remise de prix. © MARCOU/SIPA

L'alpiniste et homme politique Maurice Herzog s'est éteint le 14 décembre 2012 à l'âge de 93 ans.
Né un 15 janvier à Lyon, Maurice Herzog aura successivement prêté son énergie débordante à l'armée, l'alpinisme et la politique. C'est en juin 1950, après son ascension médiatisée du sommet de l'Annapurna que Maurice Herzog entre dans l'histoire. L'homme, admiré et respecté de tous, fonde dès lors sa légende sur la ténacité exemplaire qu'il démontrait dans chacune de ses activités.
C'est pourtant à l'automne 2012 que le mythe est écorché par la sortie du livre de sa fille, Félicité Herzog. Dans Un Héros, elle dépeint un homme froid, mégalomane et insensible qui aurait, dit-elle, "laissé au sommet ses mains, ses pieds, mais aussi sa sensibilité, son humanité et l'estime de soi"
Accusations auxquels Herzog, mourant,  n'aurait répondu que par un simple " je l'aime malgré tout ".