Dave Brubeck

pochette de l'album 'the very best of dave brubeck'
Pochette de l'album "The Very Best Of Dave Brubeck" © Fantasy

David Brubeck a succombé à un arrêt cardiaque à l'hôpital de Norwalk dans le Connecticut le 9 décembre. Une mort d'autant plus brutale que le musicien devait souffler ses 92 bougies le lendemain. Celui qui se destinait au métier de vétérinaire choisit en 1951 une toute autre voie – musicale - pour écrire la partition de sa vie. En 1951, il fonde le Dave Brubeck Quartet avec le saxophoniste Paul Desmond, le batteur Joe Morello et le contrebassiste Eugene Wright. Huit ans plus tard, le quartette sort l'album Time Out : un succès planétaire que le public s'arrache à plus d'un million d'exemplaires. Les morceaux Blue Rondo a la Turk, Take Five et Three to Get Ready sont applaudis tambour battant. Brubeck faisait tout, tout pour la musique. Outre sa carrière de jazzman, il avait orchestré deux ballets, une comédie musicale, un oratorio, quatre cantates, une messe, ainsi que de nombreuses œuvres pour formation de jazz et orchestres.