Emily Loizeau en chat Les indiscrétions des lecteurs

'ah les nostalgiques du tout début, les 'c'était mieux avant '... ce n'est pas
"Ah les nostalgiques du tout début, les "c'était mieux avant "... Ce n'est pas facile de suivre un artiste et de le voir évoluer et faire son cheminement. " © L'Internaute Magazine / Arnaud Baudry

J'adore votre nouvel album "Pays Sauvage". Je l'ai attendu longtemps car j'avais déjà été séduite par "L'autre bout du monde". 3 ans, c'est long ! Du coup, je joue les curieuses. Qu'avez-vous fait pendant tout ce temps ?

Tout ce temps est passé très vite à vrai dire ! Je n'ai pas chômé ! La tournée a duré plus de deux ans, puis il a fallu le temps pour écrire, enregistrer, vivre un tout petit peu aussi et puis il y a eu le B.O du film de Pierre-François Martin-Laval, King Guillaume.

Chère Emily, il est où votre pays sauvage ? (Parce que j'irai bien y faire un tour moi ...)

Il est plutôt dans ma tête mais je ne sais pas si je te conseille d'aller vivre dans ma tête.

dylan, c'est un peu mon symbole, celui qui restera indélébile.
Dylan, c'est un peu mon symbole, celui qui restera indélébile. © L'Internaute Magazine/ Arnaud Baudry

Dans la vie de tous les jours, êtes-vous plus Folie En Tête, L'Autre Bout du Monde ou Pays Sauvage ?

Ca dépend des jours...

Etes-vous plus Dylan ou Devendra Banhart, Tom Waits ou Nina Simone ? Pourquoi ?

J'aime les quatre. Bien sûr j'ai grandi plutôt avec Dylan que Devandra. J'ai aussi grandi en écoutant Nina Simone. C'est une chanteuse qui me touche au plus profond. Tom Waits, je l'ai découvert plus tard, par moi même et ce fut une décharge électrique. Dylan, c'est un peu mon symbole, celui qui restera indélébile.

 

Vous revendiquez une inspiration "naturaliste"... Etes-vous une écolo pure et dure ou faites-vous partie de ces stars qui se disent écolos et qui déclarent éteindre les lumières en sortant d'une pièce pour sauver la planète ?

Alors moi, je ne déclare rien pour commencer. Je me sens très concernée par l'avenir de notre planète et ce qu'on va laisser à nos enfants. Je fais du mieux que je peux pour contribuer à un effort collectif mais je suis loin d'être parfaite. J'adore prendre un bain par exemple...ce qui est très nul ! Je parle beaucoup avec des amis qui travaillent la terre et vivent de ça et je découvre peu à peu les enjeux... Bref, c'est un vrai sujet qui devrait concerner chacun et pas simplement les artistes un peu bobo... Je crois d'ailleurs qu'il n'y a pas que les artistes un peu bobo qui se sentent concernés par ce sujet.

Comment se passe cette tournée comparée à la précédente de L'Autre Bout du Monde ? Plus de folie sur scène, plus de monde ? Reviendrez-vous un jour sur scène accompagné de votre accordéon, comme au tout début ?

Ah les nostalgiques du tout début, les "c'était mieux avant "... Ce n'est pas facile de suivre un artiste et de le voir évoluer et faire son cheminement. Je chemine à l'image de mon cheminement intérieur. Le piano est mon double, l'accordéon m'a permis de me désinhiber et d'écrire moi aussi puis j'ai osé le faire au piano, instrument que je maîtrise tout de même mieux ! Pour ce disque j'ai eu envie de parler de mes racines, de cet esprit de troupe, de théâtre, de la musique folk et roots de mon enfance, les chansons que mon oncle écrivait pour ses pièces et qu'il nous chantait pour Noël...

Vous verra-t-on dans des festivals cet été ?

Oui, oui, oui ! Les Francofolies de la Rochelle, celle de Montréal, celle de Spa, le Festival de Montreux, Roch'an Feu, Luxey... Check ça sur le site. Nous jouons à Londres aussi le 9 juin 2009 à l'Institut Français.

 

ta ta ta taaaaaa... ce suspense est insupportable !
Ta ta ta taaaaaa... Ce suspense est insupportable ! © L'Internaute Magazine/ Arnaud Baudry

Aux Francos, il y a Thomas Fersen juste après vous. Est-ce qu'on peut espérer un duo live sur "The princess & the toad" ?

Ta ta ta taaaaaa... Ce suspense est insupportable !

Un disque tout en anglais et une tournée aux US et en Angleterre, c'est pour quand ?

Un jour peut être.... quand je ne sais pas. J'aime m'exprimer dans mes deux langues. Je crois que j'en ai besoin mais un disque tout en anglais serait inspirant... On verra bien.

 

 Enfin pour finir le chat, Emily a répondu en bloc à certaines de vos questions

Loizeau est mon vrai nom.

J'ai toujours aimé chanter.

Je suis une grande solitaire.

Je compte bien continuer à travailler sur des musiques de films si j'ai la chance qu'on m'en propose.

Il y en a aujourd'hui qui m'attendent et je vais tout faire pour prendre ce temps là c'est un travail que je trouve passionnant.

Je ne me suis pas encore transformée en cadeau d'anniversaire mais qui sait avec les problèmes de l'industrie du disque....Ca peut être un créneau !

Sommaire