Emily Loizeau en chat C'est un pays brûlé d'où tout va pouvoir recommencer, renaître...

je sentais que j'avais fait le disque qu'il fallait que je fasse de manière
Je sentais que j'avais fait le disque qu'il fallait que je fasse de manière vitale. © L'Internaute Magazine / Arnaud Baudry

Pourquoi avez-vous choisi ce titre "Pays Sauvage" ?

Emily Loizeau : C'est une réponse à "L'autre bout du monde "qui géographiait un monde intérieur. L'histoire d'un rêve récurrent où je retrouvais mon père mort, il y a peu et qui me disait qu'il n'était pas mort et que je l'avais oublié. Un deuil qui ne voulait pas se faire... "Pays Sauvage", c'est la page qui se tourne. C'est à la fois terrible d'oublier mais en même temps, cela veut dire que la vie est là de nouveau. C'est un pays brûlé d'où tout va pouvoir recommencer, renaître...

 

Où avez-vous trouvé l'inspiration musicale pour ce nouvel album ?

Je suis partie en Ardèche, dans mes montagnes. Je me suis plongée dans mes racines, j'ai parcouru les vallées en cherchant des mélodies, écouté les choses qui m'entouraient. C'est vraiment un disque d'introspection... malgré cette farandole de gens bizarres qui y circulent !

 

Comment qualifieriez-vous votre nouvel album ? Est-il vraiment hippie ?

Hippie fut un mot pour rire et me moquer de moi même ! Enregistré en Ardèche avec mes potes, troupe de musiciens qui vient agrandir la bande... Depuis que j'ai prononcé ce mot, on me le ressert à chaque fois ... Comme si un disque ou une musique hippie signifiait artistiquement quelque chose ! Il y a un rayon hippie à la Fnac ?

 

Votre album est très "décalé". Avez-vous eu des doutes avant sa sortie ? Peur d'un flop général ? Il fallait oser ! (Merci d'avoir osé)

Non, je n'ai pas trop pensé à ça. Je sentais que j'avais fait le disque qu'il fallait que je fasse de manière vitale. Nous avons réussi ça. C'est suffisant pour moi. Le succès est une cerise sur le gâteau s'il arrive, ça ne peut pas être une inspiration si on veut pouvoir continuer de faire ce métier sans se perdre et sans se lasser.

 

Emily Loizeau a répondu en vidéo à quelques questions de la rédaction après avoir chatté par écrit avec vous.

Sommaire