James Dean : album photos d'un destin à cent à l'heure

James Dean aurait eu 85 ans le 8 février 2016... Le 30 septembre 1955, il se tuait au volant de sa voiture et devenait une légende. Acteur tourmenté à la carrière éclair, en seulement 24 ans et trois films, l'Américain a su marquer des générations. Soixante ans après sa mort, il reste une icône de style, un mythe de cinéma et un sex-symbol adulé. Clichés rares.

Entré dans l’histoire du cinéma grâce au film La Fureur de vivre, devenu une légende après sa mort, James Byron Dean a eu un destin aussi fulgurant que tourmenté. En seulement trois films, il a tourné avec les plus grands : Elizabeth Taylor, Natalie Wood, Elia Kazan et Rock Hudson. Un début de carrière prometteur, stoppé en plein élan. 

Né à Marion, dans l’Indiana, le 8 février 1931, ce garçon de la campagne nourri très vite des rêves de carrière hollywoodienne. A 19 ans, il décroche son premier rôle dans un spot publicitaire pour Pepsi. Il enchaîne ensuite les apparitions dans des films de guerre ou des westerns. Le succès est encore loin, du moins au cinéma, car au théâtre, il impressionne. Le comédien triomphe à Broadway en jouant le rôle de Bachir dans L’immoraliste, d’André Gide. Du côté d’Hollywood, il faut attendre le film A l’Est D’Eden, en 1955, pour que sa carrière décolle. C'est grâce au rôle de Jim Stark, un adolescent rebelle et fragile dans La Fureur de vivre de Nicholas Ray, sorti la même année, que l’acteur devient le symbole de toute une génération.
C’est aussi pendant ce tournage que l’acteur se prend de passion pour les courses automobiles. Un hobbie qui le pousse à acheter sa première porsche 365 Speedster 1500, avec laquelle il gagne quelques courses. Côté cœur, le comédien multiplie les relations avec des femmes très médiatisées à Hollywood, notamment la danseuse Liz Sheridan, l’actrice italienne Pier Angeli ou la comédienne Maila Nurmi. Ursula Andress, emblématique James Bond Girl, sera sa dernière conquête. Bisexuel, James Dean a aussi des aventures avec des hommes : William Bast, son colocataire à l’époque où il était étudiant et, d’après les déclarations de Liz Sheridan, le producteur Rogers Brackett.
James Dean est aussi un homme peu sûr de lui, soucieux de trouver sa place dans le monde qui l’entoure. Tourmenté en fait, comme son personnage de Jim Stark. Dans son dernier film, Géant, de George Stevens, sorti en 1956, l’acteur partage l’affiche avec Elizabeth Taylor. Pour ce rôle, il est nommé à l'Oscar du meilleur acteur. James Dean n'assiste malheureusement pas à cette consécration. Le 30 septembre 1955, l’acteur décède dans un accident de voiture, à l'âge de 24 ans. Ironie du sort, deux semaines plus tôt, il avait tourné un spot de prévention pour la sécurité routière. La star est nommée deux fois à l'Oscar du meilleur acteur à titre posthume. 
Soixante ans après sa mort, l'acteur fascine toujours. En témoigne le dernier film d'Anton Corbijn, Life, sorti au cinéma le 9 septembre 2015, dans lequel Dane DeHaan incarne l'idole au destin brisé.