Tragédie

30 août 1997. De retour de Sicile, Diana Spencer et l'Egyptien Dodi al-Fayed, fils du propriétaire des magasins Harrods, dînent au Ritz, puis se rendent dans la Suite impériale du palace, avec vue sur la place Vendôme. A minuit, c'est en Mercedes, qu'Henri Paul, n° 2 de la sécurité du Ritz, les conduit dans l'appartement parisien de Dodi. Pour échapper aux photographes, ils passent sous le tunnel de l'Alma. Le chauffeur perd soudainement le contrôle du véhicule et percute un pilier. Dodi et lui meurent sur le coup. Diana et son garde du corps, gravement blessés, sont transportés d'urgence à la Pitié Salpêtrière.  A 4 h 25 du matin, le 31 août 1997, la princesse meurt d'un arrêt cardiaque. Le Royaume-Uni n'aura de cesse de la pleurer.
©  Rex Features/REX/SIPA