Emmanuel Macron et les femmes : "En Marche" pour les droits des femmes ?

Emmanuel Macron, ancien ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, s'est mis "En Marche' pour l'élection présidentielle de 2017. Celui qui avait fait de la parité un combat personnel accorde-t-il une place de choix à l'égalité femme-homme ? Quel est son programme pour les citoyennes ? Le Journal des Femmes fait le point avant le premier tour du scrutin.

Après Benoît Hamon et François Fillon, Emmanuel Macron est le troisième candidat à se présenter comme défenseur des femmes et de leurs droits. L'homme En Marche pour l'Elysée, qui se pose en "rassembleur" de la gauche et de la droite, "au-dessus des partis" a longtemps fait l'objet de railleries l'accusant de ne pas avoir de programme politique. Le 16 février, il a mis à jour son site officiel, avec un onglet "Projet", qui dévoilait les lignes principales pour "faire entrer la France au XXIe siècle". Jeudi 2 mars, Emmanuel Macron a dévoilé l'intégralité de son projet, devant une foule de journalistes dans le VIIIe arrondissement de Paris. Après les spéculations..., les déceptions ?

Un projet bienveillant ?

Lors de sa grande annonce du jeudi 2 mars, le candidat Macron a évoqué l'égalité hommes-femmes comme un "sujet fondamental de la République" sans pour autant s'exprimer davantage sur le thème. "L'égalité hommes-femmes sera une cause nationale", a-t-il répété... sans détailler. Aucune annonce concrète n'a été faite.
Si on les retrouve dans son projet en ligne, n'aurait-il pas été plus fort, plus engageant, d'aborder le sujet pendant le discours tant attendu? Une déception pour les femmes, qui auraient aimé voir le benjamin de la campagne électorale comme un porte-parole. Si Emmanuel Macron est En Marche, c'est davantage pour une consolidation de l'Europe que pour celle du statut égalitaire, libre et indépendant de la femme.

Quelles mesures pour l'égalité ?

Sur le site officiel du candidat Macron, c'est dans la rubrique "Egalité femmes-hommes" que les propositions du protégé de François Bayrou sur la parité apparaissent. Le candidat exprime, en tant que première volonté, vouloir aider les femmes à concilier vie familiale et vie professionnelle : "Nous lutterons pour l'émancipation des femmes." Emmanuel Macron dit vouloir défendre le droit à l'interruption volontaire de grossesse (toujours menacé), créer un congé maternité pour toutes les Françaises et instaurer une égalité au sein des couples en termes de garde des enfants.

Le candidat souhaite également permettre aux femmes de vivre de leur travail en testant les pratiques salariales des entreprises et en rendant public les noms de celles qui ne respectent pas la parité. Au sein du gouvernement, celui qui demandait plus de femmes aux élections législatives aimerait mettre en œuvre "la parité dans les nominations des grands postes de l'Etat".

La lutte contre le harcèlement et les agressions sur les femmes fait aussi partie du programme Macron. La première année de son éventuel mandat, l'ancien ministre de François Hollande souhaiterait lancer une campagne nationale de sensibilisation sur ce sujet. Afin de limiter le harcèlement dans l'espace public, Emmanuel Macron prévoit une augmentation du montant des amendes pour incivilité. Un téléphone d'alerte sera également mis en place pour venir au secours des victimes de violences plus rapidement.

Dans une interview pour le magazine ELLE, le candidat s'est exprimé sur l'IVG: "Je m'inquiète que, ces dernières semaines, certains aient à nouveau attaqué ce droit  Il ne faut pas banaliser l'IVG – y recourir n'est jamais anodin –, mais, pour que ce soit un droit réel, il faut en faciliter l'accès tout en assurant l'encadrement psychologique et le suivi." Pour lui, "l'accent, et les moyens, doivent être mis sur le planning familial".   

Enfin, l'ancien ministre qui défend le mariage pour tous, se dit favorable à la PMA pour les femmes seules et/ou homosexuelles. Bien qu'il soit contre la gestation pour autrui (GPA) qu'il considère comme le sujet "d'un débat sur la capacité à disposer de son corps et à le marchander", Emmanuel Macron souhaite cependant assurer que les enfants qui en sont issus et nés à l'étranger soient reconnus par l'état-civil français : "Il n'est pas possible de traiter ces enfants comme des étrangers dans leur propre pays."
Il se prononce également sur le port du voile, qu'il ne souhaite pas abolir au sein des universités, conformément à la loi sur la laïcité de 1905.

Avec des mesures qui tendent vers l'égalité entre les sexes, Emmanuel Macron se revendique comme un soutien pour les femmes ; une prise de position renforcée par son engagement auprès de l'association féministe #JamaisSansElles. Toutefois, face à un programme qui privilégie avant tout le développement économique, c'est la working-girl carriériste qu'il valorise. 

Biographie

Date de naissance 21/12/1977
Lieu de naissance Amiens
Pays France
Signe astrologique Sagittaire
En couple avec Brigitte Trogneux
Amis Jean-Pierre Jouyet, Michel Rocard, Bernard Cazeneuve, Sandrine Duchêne
Twitter https://twitter.com/emmanuelmacron

Emmanuel Macron : l'habit politique fait-il le moine ?

Jeune, ambitieux, accrocheur... Emmanuel Macron est membre du Parti socialiste depuis qu'il a 24 ans. Serait-il moins prévisible que ne le laisserait envisager son parcours professionnel ?

Sa grand-mère, l'illettrisme et la Gauche

Fils de deux médecins, élevé à Amiens, Emmanuel Macron poursuit une scolarité catholique brillante puis enchaîne avec un DEA de philosophie, Sciences Po et l'ENA. Jusqu'ici, scénario sans faille. Mais quand il évoque sa grand-mère dont les parents étaient illettrés, une larme perle au coin de sa paupière. Emmanuel Macron affirme que c'est ainsi qu'est né son engagement à gauche. Proche de Michel Rocard et de Jean-Pierre Jouyet, il devient très vite l'un des chouchous de François Hollande qu'il soutient lors des primaires de 2011. Néanmoins, quand il lui est vivement conseillé de décrocher un mandat électoral dans sa ville d'Amiens, Emmanuel Macron refuse l'obstacle, ce qui lui vaut de ne pas être nommé dans la première équipe gouvernementale formée par Manuel Valls.

Premiers pas en politique

Banquier d'affaires chez Rothschild & Cie depuis 2008, Emmanuel Macron gère des négociations capitales. Il devient associé gérant et millionnaire. En 2012, il regagne le giron de la fonction publique en qualité de secrétaire général adjoint de l'Elysée. En 2014, il est nommé ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique. Représentant l'aile droite de la Gauche, il est un violent camouflet pour le bruyant Arnaud Montebourg, incarnation de ce qu'il nomme la "Gauche romantique". Pour autant, les débuts du jeune loup sont difficiles, Emmanuel Macron multiplie les gaffes, notamment à propos des 35 heures qu'il supprimerait volontiers d'un trait de plume, ce qui provoque un tollé. Il démissionne de ses fonctions en août 2016 et lance dans la foulée son propre parti, "En marche". Il annonce trois mois plus tard sa candidature à l'élection présidentielle de 2017. Néanmoins, l'homme converse sa part d'idéalisme. Et quand il aime, il se bat. Amoureux de Brigitte Trogneux, sa prof de français quand il était lycéen, il est aujourd'hui marié avec elle, en dépit de leurs vingt ans de différence d'âge. La version Macron de la "Gauche romantique" ?

Actualités

Dossiers