Dominique Strauss-Kahn

Biographie

Date de naissance 25/04/1949
Lieu de naissance Neuilly-sur-Seine
Pays France
Signe astrologique Taureau
Amis Arnaud Lagardère, Ramzi Kirhoun, Julien Dray, Lionel Jospin, Ivan Levaï, Jack Lang, Robert Badinter,

Dominique Strauss-Kahn, plus dure est la chute

Dominique Strauss-Kahn pourrait être surnommé l' «Ex-futur président français». En 2011, cet influent membre du Parti socialiste, est président du Fond monétaire international (FMI), mais s'imagine déjà candidat à la présidentielle française de 2012. Patatras, sa carrière se brise le 14 mai 2011: il est accusé de viol par une femme de chambre du Sofitel de New York.

Dominique Strauss-Kahn, son ascension

Dominique Strauss-Kahn a d'abord été professeur d'économie à l'université Paris-X-Nanterre. Député à partir de 1986, maire de Sarcelles à partir de 1995, il est nommé ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie sous le gouvernement de Lionel Jospin en 1997. Deux ans plus tard, il démissionne suite à des problèmes judiciaires. Battu à la primaire socialiste de 2006, il est nommé directeur du FMI en 2007. Loin de la France, puisqu'il travaille aux Etats-Unis. Sa popularité se renforce peu à peu.

Dominique Strauss-Kahn, sa vie privée

Dominique Strauss-Kahn, ayant été marié trois fois, est à la tête d'une famille recomposée. Sa première femme, Hélène Dumas, lui donne trois enfants: Vanessa, Marine et Laurin. Remarié avec Brigitte Guillemette, il devient le père de Camille, la petite dernière. En 1989, l'homme politique épouse la journaliste Anne Sinclair. Celle-ci le poussera dans sa carrière d'homme politique et le soutiendra lorsque les scandales l'éclabousseront jusqu'à leur divorce en mars 2013.

Dominique Strauss-Kahn, les scandales

L'accusation de viol par Nafissatou Dialo en mai 2012 n'est pas le premier scandale qui salit Dominique Strauss-Kahn. Jamais condamné jusque-là, DSK a été cité dans des affaires comme celle de la MNEF où il est poursuivi pour «faux et usage de faux» avant d'être relaxé ou soupçonné d'emploi fictif au sein d'une branche du groupe Elf Aquitaine. L'homme a également fait scandale en 2008, lorsque le Wall Street Journal révèle que DSK aurait favorisé sa maîtresse et subalterne au sein du FMI, Piroska Nagy. En 2012, le nom de DSK est aussi évoqué dans le cadre du réseau de prostitution du Carlton de Lille. Tristane Banon, une journaliste, l'accuse également de tentative de viol. En 2013, une ancienne maîtresse, Marcela Iacub, le présente dans un livre comme un «mi-homme-mi-cochon». Dominique Strauss-Kahn nie tout crime et se présente comme un homme aux moeurs libertines.

Actualités

Dossiers