Chantal Lauby

Biographie

Date de naissance 23/03/1948
Lieu de naissance Gap
Pays France
Signe astrologique Bélier
Amis Alain Chabat, Dominique Farrugia, Laurent Baffie

Chantal Lauby : un début de carrière comme journaliste

Née à Gap en 1948, la jeune Chantal Lauby grandit en Auvergne près de Clermont-Ferrand. Elle est repérée pour présenter la météo sur FR3 Auvergne. Mal à l'aise dans son rôle de speakerine et lasse de l'Auvergne, elle décide de tout quitter sur un coup de tête pour se rendre à Cannes sur l'antenne locale Côte d'Azur de la chaîne. Elle entame une carrière radiophonique sur les ondes de Radio France, couvre des évènements comme le Festival de Cannes et finit par embaucher à ces côtés Bruno Carette, un des futurs "Nuls". Toujours sur FR3, le duo propose des émissions comiques de sketches, dont "Bzzz !", où ils sont repérés par Alain de Greef, alors directeur de programme de la toute jeune Canal+, qui cherche de nouveaux talents comiques pour définir la ligne directrice de la chaîne.

Une période pas si "Nuls" pour Chantal Lauby

Rejoints par Alain Chabat et Dominique Farrugia, Chantal Lauby et Bruno Carette fondent le quatuor "Les Nuls". En 1987, ils présentent l'émission "Objectif : nul", une parodie de série de science-fiction à l'humour novateur qui va sceller leur avenir. Précurseurs de ce qui sera le futur "esprit Canal", Les Nuls poursuivent leur ascension durant la saison 1987-1988 en présentant le "JTN", un faux journal aux infos décalées au coeur de l'émission phare de la chaîne "Nulle Part Ailleurs". Après une pause, suite au décès brutal de Bruno Carette en 1989, ils reviennent sur Canal+ avec leur propre émission "Les Nuls : l'émission" en 1990. Chantal Lauby, coupe garçonne, look BCBG et humour insolent, marque toute une génération : Alain Chabat dira de sa collaboratrice qu'"elle est la seule fille qui peut dire des horreurs avec poésie". En 1992, chaque membre des Nuls commence une carrière solo.

Une artiste multicarte

Éloignée des plateaux télé, Chantal Lauby retrouve ses comparses des Nuls pour coécrire et jouer dans un film en 1994 qui deviendra culte pour toute une génération : "La Cité de la peur". Le film comique et décalé marque le début de sa carrière au cinéma. Jusqu'à la fin des années 90, Chantal Lauby accepte de nombreux rôles dans différents films comme "Didier" en 1997 auprès d'Alain Chabat ou "Meilleur Espoir féminin" de Gérard Jugnot en 1999. À la demande du réalisateur Claude Miller, elle passe derrière la caméra pour réaliser son premier film "Laisse tes mains sur mes hanches" en 2002, dans lequel elle campe une quadra restée seule, au moment où sa fille quitte le domicile familial. Son scénario est hautement inspiré de sa propre histoire : elle écrit le scénario en s'inspirant du départ de sa fille Jennifer Ayache, leader du groupe Superbus. Elle revient sur le devant de la scène en 2014 avec la comédie "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?". Ce rôle de mère profondément catholique dont les quatre filles décident d'épouser des hommes de confessions religieuses différentes est un succès retentissant avec plus de 12 millions d'entrées au box-office. Une suite de "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?" est prévue pour 2016.

Chantal Lauby Également cité dans