Brigitte Macron

De professeure de lycée à épouse et meilleure alliée, qui est Brigitte Macron, la nouvelle première dame de France ?

Biographie

Date de naissance 13/04/1953
Lieu de naissance Amiens
Pays France
Signe astrologique Bélier
En couple avec Emmanuel Macron
Amis Line Renaud, Philippe Besson, Stéphane Bern, Delphine Arnault, Bernard Montiel

Vingt-quatre ans d'écart, dix ans de mariage et bientôt... cinq années au sommet du pays et sous les ors de l'Elysée, au 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré : Brigitte et Emmanuel Macron se sont installés au siège de la présidence de la République à la suite de François Hollande, le 14 mai, après l'investiture. De leur histoire, on retient surtout leur rencontre sur les bancs du lycée d'Amiens, leur différence d'âge et leur amour fusionnel. Mais de celle qui devient première dame de France, on sait peu de choses. Car si elle se prête volontiers au jeu de la médiatisation, elle se livre peu.

Une adolescente "tourmentée"

Pourtant, dans l'intimité, Brigitte Macron est "spontanée", "drôle", voire même "prolixe", à en croire Caroline Derrien, co-auteure du livre Les Macron*, paru aux éditions Fayard. Si bien que l'équipe de campagne de son époux redoute chacune de ses sorties. "C'est une femme audacieuse, solaire et joyeuse", mais aussi "angoissée". "C'est paradoxal, car en apparence on pourrait penser qu'elle n'a peur de rien, alors qu'elle nous a confié l'inverse. C'était une adolescente tourmentée. Comme Maupassant, elle dit voir la mort partout", explique la journaliste. Et d'ajouter : "La douleur des ados la touche." Ce qui fait écho au métier qu'elle a choisi, celui de professeure de français (aujourd'hui retraitée).

Amour toujours

Et c'est justement dans l'exercice de ses fonctions – non pas dans sa classe, mais en animant un atelier de théâtre – qu'elle croise la route de celui qui va partager sa vie : Emmanuel Macron, alors âgé de 15 ans, quand elle va sur ses 40. Ils attendent néanmoins la majorité de ce dernier pour vivre leur amour, incontestable pour Caroline Derrien : "Quand elle parle de lui, on dirait qu'elle l'a rencontré la veille : ses grands yeux bleus pétillent, ils débordent d'amour. Il y a une grande sincérité, mêlée à de la fierté." Des sentiments qui demeurent tout aussi intacts du côté de l'ex-ministre de l'Economie. "Son entourage affirme qu'il n'y a jamais eu d'autre histoire que Brigitte. Elle est devenue son tout. Il n'a jamais souvent frayé avec les gens de son âge et n'a pas beaucoup d'amis, Dans cette configuration affective, ça laisse peu de place pour d'autres proches." Et pour un enfant ? "Sur ce sujet, Brigitte dit : 'On s'est posé la question et on y a répondu ensemble'." Et Caroline Derrien de préciser qu'au vu de la fulgurance de son parcours, cela aurait pu le freiner. Cependant, le président En Marche ! ne regrette rien et serait même très heureux de vivre cette paternité par procuration avec ses beaux-enfants.

Mère attentionnée et "mamie dynamique"

Car il convient de rappeler que lorsqu'ils se rencontrent, Brigitte a déjà trois enfants, Sébastien (né en 1975), Laurence (née en 1977) et Tiphaine (née en 1984), issus de son mariage avec André-Louis Auzière. Et si elle vit son couple de manière fusionnelle, elle n'en oublie pas pour autant sa progéniture. "Elle est extrêmement maternelle et maternante. Elle est très proche de ses enfants et s'occupe de ses petits-enfants. C'est une mamie dynamique." Lorsqu'elle n'est pas avec sa famille ou auprès de son mari, Brigitte Macron s'adonne au vélo d'appartement, lit beaucoup, sort au théâtre, ou passe du temps avec ses amies, à l'instar de Line Renaud, voire Françoise Noguès, la mère d'Emmanuel, avec laquelle elle a 1 an d'écart. "Elles déjeunent et s'appellent souvent. Il n'y a aucune tension entre elles : les douleurs du passé se sont apaisées", ajoute la journaliste. Parce qu'il ne faut pas oublier les obstacles que le couple présidentiel a surmontés pour être ensemble. Comme la décrit si bien Caroline Derrien : "C'est une combattante qui se méfie des normes et toute son histoire raconte cela." Indéniablement.

Actualités

Dossiers