Pourquoi Meghan Markle est la fiancée idéale pour le prince Harry

Meghan Markle s'apprête à marquer l'histoire (et 2018) en épousant le prince Harry. Depuis l'annonce de la nouvelle, l'actrice américaine illumine les médias avec son sourire ultra bright et sa bague rutilante. Tout le monde semble l'adorer. A raison ?

Pourquoi Meghan Markle est la fiancée idéale pour le prince Harry
© Dominic Lipinski/AP/SIPA

Pour le prince Harry et Meghan Markle, mai ne sera pas seulement le mois du muguet, mais aussi celui de la (robe) meringue, des grains de riz et de l'engagement pour la vie. Le fils de Charles et Diana et l'actrice de séries sont devenus le couple le plus en vue de 2018 en annonçant leurs fiançailles. Les noces prendront place au château de Windsor, dans la chapelle Saint-Georges, aux frais non pas de la princesse, mais de la reine. Si les informations sur la noce déchaînent les passions, c'est surtout la future mariée qui fascine. Plus âgée que son promis, pas anglaise, divorcée et comédienne... Meghan Markle chamboule les codes de la monarchie. Ce qui fait d'elle l'épouse parfaite pour Harry, l'ancien rebelle du clan Windsor. La preuve par 5.

Parce qu'elle est américaine (et métisse)

Née à Los Angeles d'une mère afro-américaine et d'un père caucasien, la Californienne Meghan Markle était à mille lieues de finir mariée au prince de Galles. Le destin en a décidé autrement en la plaçant sur le chemin de Harry, 5e dans l'ordre de succession à la couronne britannique. La planète a retenu son souffle quand le couple a annoncé son union. Comment Elizabeth II, très à cheval sur les traditions, allait-elle réagir face à l'entrée dans la famille de cette starlette hollywoodienne ? Plutôt bien puisque Buckingham a annoncé que la noce serait financée par la monarque, qui assistera bien à cet heureux événement. Soulagement général. Un vent de renouveau, validé par the queen qui plus est, ça fait toujours beaucoup de bien.

Parce qu'elle est actrice

Rien ne prédestinait donc la comédienne de la série Suits à entrer dans la famille royale. Tout le monde adore les roturières, parce que tout le monde s'imagine un peu que ça pourrait être soi. La preuve avec sa future belle-sœur Kate Middleton ou feu Grace Kelly. Si l'actrice va devoir abandonner son métier pour vivre sa vie de princesse par alliance, on espère qu'elle saura conserver la fraîcheur de son statut à part. Et continuer de nous faire vivre ce rêve devenu réalité par procuration.

Parce qu'elle est engagée

Meghan Markle a doublé ses études de théâtre d'une spécialisation en relations internationales, ponctuée d'un stage à l'ambassade américaine de Buenos Aires. Cette fibre politique, la comédienne la traduit aujourd'hui dans ses engagements associatifs. Elle est ambassadrice mondiale pour les enfants auprès de World Vision Canada et s'investit pour les droits des femmes, notamment avec l'ONU. Elle aime raconter comment elle est devenue féministe à 11 ans : après s'être sentie blessée par une publicité pour liquide vaisselle destinée aux femmes, la fillette a écrit des lettres à Hillary Clinton, à la productrice Linda Ellerbee, à l'avocate Gloria Allred et à la marque. Des missives qui reçurent toutes des réponses. Même le spot a finalement été modifié. Un vrai bout de femme d'influence.

Parce qu'elle est divorcée

Âgée de 36 ans, soit trois ans de plus que Harry, Meghan a déjà eu une vie... conjugale. Pendant que le prince de Galles faisait ses armes en Afghanistan et dans l'Army Air Cops, la comédienne coulait des jours heureux avec le producteur Trevor Engelson, épousé en 2011 après 7 ans d'idylle. Le couple a divorcé en 2013. Pour devenir la belle-sœur de Kate et William au sein de la chapelle Saint-Georges du château de Windsor, l'Eglise va devoir fermer les yeux sur cette précédente union. Un argument en sa faveur puisqu'elle prouve que rien n'est plus fort que l'amour, pas même les us et coutumes.

Parce qu'elle est vraiment amoureuse

Le plus important évidemment. Harry et Meghan transpirent l'amour. Il suffit de les voir, mains entremêlées, regards dégoulinants de sentiments, raconter comment le poulet rôti du dimanche soir s'est transformé en demande en mariage romantique. Rappelons-nous le support énamouré de l'actrice au moment des Invictus Games, ou comment Harry était monté au créneau pour que les paparazzi cessent d'importuner sa douce. C'est également lui qui a dessiné la bague de fiançailles, à partir d'un bijou appartenant à sa mère. De son côté, Meghan va renoncer à sa passion, jouer la comédie, pour son futur époux, Tout est dit.

Voir aussi :