Le jour où... elle a bafouillé à Cannes

Sophie Marceau préfère être à la Une du Box-Office, qu'à la Une de la presse à scandale. © NIVIERE/ASLAN/NEBINGER/SIPA

Totalement perdue

En 1999, on charge Sophie Marceau de remettre la Palme d'or au Festival de Cannes : un immense honneur pour une actrice. Durant la journée qui précède cette cérémonie, elle est aux côtés d’'enfants handicapés.  La transition est trop brutale et quand elle arrive pour remettre le prix, elle semble ailleurs et complètement perturbée. Elle mélange son discours sur le cinéma et ses impressions sur le sort des enfants qu'elle a rencontré. Ses propos finissent par ne plus avoir de sens et le public se met à la siffler. Heureusement, Kristin Scott Thomas l'interrompt et met fin à son calvaire. L'actrice s'excusera un peu plus tard auprès du président du Festival.