Vionnet

Vionnet en un coup d'oeil

Madeleine Vionnet... Plus qu'une marque, une saga, l'aura d'une femme... En 1887, Madeleine Vionnet n'a que douze ans lorsqu'elle débute son apprentissage en maison de couture. La jeune fille y fait ses preuves, devient première d'atelier mais refuse de suivre ce chemin tout tracé. Féministe avant même que le mot n'existe, Madeleine Vionnet quitte tout pour l'Angleterre. Elle y intègre la maison de couture Kate Reilly et découvre la danseuse américaine Isadora Duncan. De retour à Paris, elle décide d'ouvrir en 1912 sa propre maison de couture. Inventrice de la coupe en biais et du drapé, elle y crée des robes souples, près du corps et supprime le corset, cette "chose orthopédique"... Technicienne et créatrice de génie, femme avant-gardiste, Madeleine Vionnet bouscule tous les codes de son époque. Au lendemain de la première guerre, la maison Vionnet, à son apogée, n'emploie pas moins de 1 200 couturières (pour lesquelles elle ouvre une crèche !), crée quelque 300 modèles et vend 200 000 pièces par an ! Fermée en 1940, la marque Vionnet reprend vie à l'aube des années 2000 : un parfum, des accessoires, puis naturellement des créations haute-couture... aujourd'hui comme hier distribuées à travers le monde.

Site officiel : www.vionnet.com

Vionnet Également cité dans