Chantal Thomass : "Oser, c'est aller au bout de ses envies et faire ce que l'on aime avec passion" "La curiosité m'inspire"

chantal thomass, dominique bayle et virginie guyot lors des 1ères rencontres
Chantal Thomass, Dominique Bayle et Virginie Guyot lors des 1ères rencontres Femmes en or © Justine Feutry / le Journal des Femmes

Que représente pour vous le titre de Femmes en Or ?
J'ai été l'une des premières Femmes en Or il y a très longtemps ! Je pense que c'est bien de reconnaître le talent des femmes et j'ai été flattée à l'époque de recevoir ce titre.

Dans votre parcours, qu'est-ce qui vous a rendu la plus fière ?
Quand j'étais jeune, la lingerie était fonctionnelle : si on portait un soutien-gorge, c'est que l'on en avait besoin parce qu'on avait un certain âge ou parce que l'on avait de la poitrine. Il m'a paru logique et normal de m'inspirer de la lingerie de ma mère, à laquelle je ne faisais pas attention : les porte-jarretelles, les balconnets, les guêpières ou encore les bustiers. J'ai eu envie de me l'approprier et de m'en inspirer pour faire d'abord du prêt-à-porter puis de la lingerie. Ce n'était pas de la mode et moi j'en ai fait de la mode. C'est de ça dont je suis la plus fière.

Qu'est-ce qui vous inspire ?
Tout ce que je n'ai déjà pas fait m'inspire. Je suis inspirée par la curiosité. Par exemple, j'ai eu l'occasion de créer des lustres et des miroirs lors d'un voyage à Venise, j'ai aussi écrit plusieurs livres. J'ai également fait un défilé de lingerie, ce qui est assez rare. C'est toujours très excitant de faire quelque chose de nouveau.

Sommaire