Le porte-jarretelles, la pièce de lingerie sexy

Longtemps considéré comme vulgaire, le porte-jarretelles est aujourd'hui une pièce récurrente dans la lingerie des femmes. Découvrez son histoire tumultueuse et les techniques pour mettre un porte-jarretelles !

L'histoire du porte-jarretelles

À l'origine, le porte-jarretelles aurait été créé en 1876 par Féréol Dedieu pour régler les problèmes de circulation sanguine provoqués par les jarretières. La jarretelle est l'évolution de la jarretière. Dans les années 1930, le couturier Paul Poiret tenta de donner une belle image de ce sous-vêtement. Son développement stagna pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, le porte-jarretelles est considéré comme une pièce vulgaire. Les années 1980 signent son grand retour et il devient un symbole de féminité. Il est réservé aux femmes sophistiquées qui cherchent à séduire. Depuis les années 2000, les jeunes femmes s'y intéressent suite aux tendances porno-chic et burlesque.

Les techniques pour mettre un porte-jarretelles

Vous avez sauté le pas et vous avez craqué pour un porte-jarretelles... Mais le mettre vous semble un peu complexe. Il faut savoir que le porte-jarretelles peut se porter sur la taille ou sur les hanches selon vos envies ou votre morphologie. Les femmes ont tendance à se demander si le porte-jarretelles doit se placer au-dessus ou en dessous de la culotte. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Toutefois, prenez garde à ne pas filer vos bas en les enfilant... Faites preuve de délicatesse. N'oubliez pas d'accrocher toutes les jarretelles pour un effet réussi !